G5 SAHEL : Le Tchadien Oumar Bikimo nommé chef d’état-major

28

Samedi 14 juillet 2018, une nouvelle figure fait son entrée dans l’administration du G5 Sahel. Il s’agit du général de division Oumar Bikimo désigné chef d’État-major adjoint de la force militaire du G5 Sahel.

Le général de division Oumar Bikimo vient d’être nommé, le samedi dernier par le Tchad, au poste de chef d’état-major adjoint du G5 Sahel. Cette nomination est assez significative si nous savons que lors du Sommet des chefs d’État et de gouvernements de l’Union Africaine, il a été largement question du renforcement des dispositifs sécuritaires afin de répondre plus efficacement aux attaques perpétrées contre le QG de l’organisation à Sevaré, mais aussi contre la force Barkhane à Gao. C’est dans ce souci que se situe cette nomination.

Rappelons que le Général Bikimo a fait ses preuves au Mali entre 2012-2013 lorsque les terroristes menaçaient l’existence même de la nation malienne. Il a également démontré ses capacités en Centrafrique. C’est donc un homme d’expérience.

Pour le bon accomplissement de cette mission de sécurisation des pays du Sahel, ainsi que du monde entier, les pays du G5 Sahel ainsi que leurs alliés français ont jugé nécessaire le renouvellement du commandement de cette force. D’où le départ du Général Didié Dako et la nomination de deux hommes aguerris : le général de Brigade Tchadien Oumar Bikimo dont la nomination a été annoncée le samedi dernier, et un haut gradé mauritanien dont le nom n’est pas encore révélé, mais selon des indiscrétions, il s’agirait du général Hanena Ould Sidi. Ce dernier est le chef d’état-major adjoint de la Mauritanie.

Fousseni TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here