Le président IBK en campagne : Grande mobilisation à Yanfolila, Bougouni et Kayes

7

Candidat à sa propre succession, Ibrahim Boubacar Keita sillonne le Mali profond à la rencontre de nos compatriotes. Après les étapes de Koulikoro, Banamba et Touba, il poursuit sa campagne à Kayes (hier) où il a animé un meeting qui a réuni du monde au stade Abdoulaye Makoro Sissoko. Auparavant, accompagné d’une forte délégation notamment composée de membres du directoire de campagne que le candidat IBK s’est rendu samedi dernier successivement à Yanfolila situé à 245 Km de Bamako, puis à Bougouni dans la région de Sikasso. C’est par le folklore des Donzos que le président-candidat IBK et sa délégation ont été accueillis à Yanfolila par la foule en liesse qui scandait sans discontinuer « Boua ta bla, Boua ta bla».
Le président Keïta s’est dit satisfait et fier de l’accueil chaleureux réservé à lui et à toute sa délégation. « Je promets que si je j’étais réélu de faire le maximum possible que le Bon Dieu m’aurait rendu réalisable parmi vos préoccupations, car j’ai banni à jamais les discours et les mensonges politiques pour le pouvoir », dit-il. Dans l’après-midi, c’est un déjeuner avec les notabilités de Yanfolila qui séparera le président IBK de ses hôtes de la matinée. Sur la route de retour pour Bamako, la délégation s’est arrêtée à Bougouni, précisément au State Sakoro Mery Diakité de la ville où se tenait un grand meeting de soutien au candidat. Les invités ont été accueillis depuis la rentrée principale du stade par une impressionnante colonne de Donzos, un trait culturel du Banimonotié. C’était en présence d’une foule dévouée que le président a savouré la prestation des artistes locaux avec, en vedette, le rossignol de Koutiala, Abdoulaye Diabaté.
Le représentant du chef de village de Bougouni, Baba Diakité, a souhaité la bienvenue à IBK et sa délégation lui promettant le soutien total de la population. A sa suite, le président de la coordination «EPM» de Bougouni, Siriki Sidibé a remercié le chef de l’Etat pour les multiples réalisations dans le cadre du développement économique et du désenclavement. Il a retenu à son actif des travaux d’extension du système d’adduction d’eau potable de la ville de Bougouni, le renforcement de la centrale d’électricité de la ville, le lancement des travaux d’électrification rurale de villages et, récemment, l’annonce de la nomination imminente du gouverneur de la future région de Bougouni, entre autres. Pour sa part, le président IBK s’est dit rassuré et confiant d’avoir pu trouver d’autres «fous du Mali» comme lui. « Bougouni est désormais une région parmi les 04 nouvelles créées par un décret pris en Conseil des ministres le mercredi dernier dont Koutiala, Dioila et Nioro», a rappelé le chef de l’Etat.
Hier, le président Ibrahim Boubacar Keïta était à Kayes où il animé un grand meeting au Stade Abdoulaye Makoro Sissoko plein à craquer. «Le 29 juillet 2018, votez pour celui qui peut faire le bonheur de la nation. Pour moi, rien ne vaut le Mali. Je suis issu d’une famille qui ne fait que bâtir le Mali. Je ne peux pas le détruire. Je n’ai pas la soif du pouvoir mais, je me souci du Mali, de sa sécurité et de l’équipement de son armée», a déclaré IBK devant ses nombreux partisans. Après Kayes, le président IBK s’est rendu à Yélimané. Il est attendu aujourd’hui dans la Région de Mopti.

Aboubacar TRAORé et
Bandé Moussa
SISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here