Meeting du parti SADI à la Bourse du Travail : Le candidat Mariko enclenche ‘’la révolution silencieuse’’ pour balayer…

16

Dans la soirée du samedi 14 juillet, le directoire de campagne du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), avec à sa tête son candidat à l’élection présidentielle Dr Oumar Mariko a tenu un meeting à la Bourse du Travail. Il s’agissait de présenter son programme de développement aux travailleurs du Mali afin que ceux-ci puissent y adhérer et accompagner la SADI à les réaliser, une fois à la magistrature suprême du pays.

Etaient présents à ce meeting du candidat Oumar Mariko, les représentants du monde rural, les commerçants et d’autres associations des travailleurs victimes de licenciements ou de compressions abusifs de la part de l’Etat et sociétés de la place.

Prenant la parole devant cette foule le Directeur de campagne du candidat, M. Yéhia Ag Mohamed Ali dira qu’il s’agit pour un directeur de campagne de vendre l’image de son candidat. « Il est facile de vendre l’image de Oumar Mariko au Mali, parce qu’il s’est fait une bonne image contrairement à beaucoup d’autres candidats » a dit le directeur de campagne.

Pour lui, chaque pays a une place culte qui constitue le point de départ de sa contestation, et qu’au Mali c’est la Bourse du travail qui est la place à partir de laquelle les contestations naissent et finissent par la victoire du peuple.

« Je crois qu’aujourd’hui sera le début de la révolution silencieuse, la révolution dans les urnes, pour libérer le peuple, non pas du joug colonial mais des élites prédatrices qui l’ont pris en otage depuis 1992 jusqu’en nos jours » a-t-il déclaré. Et d’ajouter qu’une grande campagne est menée pour favoriser le vote utile. Il a invité la foule d’être ambassadeur de la révolution silencieuse pour qu’à la sortie du 29 juillet, tous les prédateurs soient renvoyés chez eux.

Quant au candidat du parti, il dira lors de son intervention que le choix porté sur la Bourse du travail est symbolique parce que le SADI est un parti des travailleurs dont leur candidat se voit comme étant celui des travailleurs.

Selon lui dans le contexte actuel de notre pays, le parti SADI a pour ambition de reconstituer le tissu économique national, pour ce faire il vient tenir devant les travailleurs, la présentation de son programme de développement pour que ces travailleurs lui assurent la victoire. De ce fait, dira Dr Mariko, la Bourse du travail étant le lieu où a été mené le combat pour le multipartisme et la démocratie intégrale en République du Mali, semble le mieux indiqué.

Dans son programme de développement le parti SADI promet au peuple malien: la justice, l’emploi, la santé, la culture et l’éducation. Pour ce faire il compte ramener la sécurité en 1an, payer 100000F/ mois aux 12 000 chefs de village, reverser 15000 enseignants communautaires dans la fonction publique, renforcer nos FAMAs, augmenter les lycées publics, réduire la redevance eau et interdire les OGM, renationaliser la société Huicoma et la Régie du Chemin de fer et enseigner l’écriture n’Ko.

Par Jean Joseph Konaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here