Renouvellement du bureau syndical de l’AMAP : Souleymane Bobo Tounkara réélu pour un mandat de 5 ans

0

Les travailleurs de l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) ont tenu, vendredi dernier dans leurs propres installations, une assemblée générale de renouvellement de leur comité syndical. La cérémonie a enregistré la présence de la directrice générale adjointe, Mme Mariko Christiane Diallo, du secrétaire général sortant du bureau syndical, Souleymane Bobo Tounkara et des représentants du Syndicat national de la presse, de l’information, de l’informatique et de l’industrie du livre (SNIPIL). Il faut simplement rappeler que ce renouvellement intervient dans un contexte d’harmonisation des mandats syndicaux des organisations syndicales affiliées à l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), la plus grande centrale syndicale du pays. Désormais, les bureaux sont élus pour un mandat de cinq ans contre trois précédemment.
Le secrétaire général sortant a dressé un bilan qui parle de lui-même . Il a rappelé les grandes lignes des actions initiées par son bureau durant son mandat écoulé de trois ans. Il ressort de ce rapport d’activités que nombre de revendications ont été satisfaites. A titre d’illustration, il a notamment fait mention de l’Accord d’établissement qui a été signé. Ce document a été relu, corrigé et devrait prochainement être soumis, pour signature, à la direction de l’AMAP, puis au ministre de l’Economie numérique et de la Communication, à l’Inspecteur du travail et au ministre en charge du Travail.
Souleymane Bobo Tounkara a aussi évoqué les deux opérations collectives de prêts contractés avec une banque partenaire, l’alignement des salaires des contractuels sur les fonctionnaires, la restructuration, notamment avec la création de desks et la restitution du bâtiment central à l’AMAP. La mensualisation des heures supplémentaires et l’obtention d’un bureau pour le comité syndical ont été également évoquées par le camarade Tounkara qui s’est aussi réjoui de la collaboration avec l’administration de l’AMAP. Après approbation de son bilan, le secrétaire général sortant a rendu la démission de son bureau. qui sera aussitôt, sous la supervision des représentants du SNIPIL, reconduit pour un nouveau mandat de 5 ans. Le nouveau bureau compte 19 membres, dont 14 anciens. Le représentant de SYNIPIL a invité les travailleurs à accompagner ce nouveau bureau qui, selon lui, doit continuer à défendre les intérêts des travailleurs. Il a aussi souligné la nécessité d’instaurer et de maintenir un cadre de dialogue permanent afin que soient réglés les problèmes en amont. Le nouveau secrétaire général s’est alors adressé à l’assistance en ces termes : «Nous vous remercions pour la confiance renouvelée mais aussi la direction pour sa disponibilité et la promptitude avec laquelle, elle a toujours réagi chaque fois que nous la sollicitons». Souleymane Bobo s’est réjoui du bon état d’esprit et du sens de la responsabilité animant les travailleurs de l’AMAP.
«Les gens n‘hésitent jamais à venir à nous pour nous exposer les problèmes ou critiquer ouvertement. C’est très important parce que ça veut dire qu’il y a un esprit d’ouverture. Il n’y a pas de trahison et j’espère poursuivre dans ce sens. Et nous sommes ouverts à toutes les critiques et suggestions. Le syndicat a beau être fort ou avoir de l’argent, sans votre soutien, ça ne marchera pas», a-t-il expliqué. Parlant du bureau, «nous avons fait en sorte que toutes les sections de l’AMAP soient représentées en son sein. C’est pour que nous puissions être au courant de tous les problèmes». Le secrétaire général a aussi insisté sur la collaboration des travailleurs avec le syndicat. “Chaque fois que quelqu’un a un projet qui pourrait permettre d’améliorer les conditions des travailleurs de vie et de travail, qu’il n’hésite pas à nous contacter pour que nous puissions ensemble le mettre en œuvre”.
Quant à la directrice générale adjointe de l’AMAP, elle a félicité le nouveau bureau pour sa réélection avant de lui souhaiter bon vent pour son nouveau mandat. Elle a aussi émis le voeu de voir l’entente prévaloir.

Mohamed Z.
DIAWARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here