Scrutin présidentiel : Grande mobilisation à Koulikoro

20

Soumaïla Cissé a rassemblé les foules, le jeudi 12 juillet dernier, lors de sa tournée dans la région de Koulikoro. En effet, dans le cadre de la présidentielle du 29 juillet prochain, le candidat de la Plateforme « Ensemble restaurons l’espoir » a tenu des meetings dans plusieurs localités de cette région (Kiban, Touba, Banamba, Koulikoro). Occasion pour lui de présenter les grandes lignes de son projet de société.

Kiban, Touba, Banamba, Koulikoro, partout, où il est passé, le candidat Soumaïla Cissé et sa forte délégation ont été accueillis dans la liesse par des populations sorties en masse.

« Cette fois-ci, on ne se trompera pas, on ne fera pas du Yabé » ; « On promet de vous faire passer dès le premier tour, les jeunes vous promettent le Takoélen», ce sont là, entre autres, des engagements pris par les populations, lors des différents meetings.

Pour le coordinateur de l’URD à Banamba, Moustaph Diakité, le candidat Soumaïla Cissé est un bâtisseur. « Il n’a jamais trahi et ne trahira jamais la population une fois élu président de la République. Vous avez promis dans votre programme 20 000 kilomètres de route. Nous avons confiance en vous et nous savons que vous pouvez le faire. Vous tiendrez votre parole contrairement au président IBK », a- t-il déclaré.

Pour sa part, le candidat Cissé a pris l’engagement de restaurer l’espoir. Pour lui, il est temps de trouver des solutions diligentes aux préoccupations des citoyens. « Les populations maliennes souffrent énormément des problèmes d’eau, de santé, de l’éducation, de la sécurité… Il est temps de mettre fin à tout ceci. », affirme-t-il. En outre, Le candidat a pris plusieurs engagements dont la matérialisation de la route Banamba-Nara. « Population de Banamba, vous avez beaucoup souffert des problèmes de Nara. Je vous le promets, une fois élu, je ferai la route Nara-Banamba », s’est-il engagé. En plus de cela, il promet la suppression de la vignette, le recrutement direct de tous les diplômés en médecine dans la Fonction publique…

Après l’étape de Banamba, cap sur Koulikoro. Là, coups de klaxons, bruit de moteurs des véhicules et des motos, mélodies dédiées à ‘’Soumi champion’’… Bref, les nombreux jeunes qui ont accueilli le candidat de l’URD pour la présidentielle, ont créé sur tout le trajet une atmosphère de carnaval. Ici et là, la foule scandait : « Soumaïla Cissé, président, nous te promettons le Takokelen » ; « Tu es l’homme de la situation, celui qui remettra le Mali debout »…

Pour Pascal Traoré, secrétaire général de la section URD de Koulikoro, Soumaïla Cissé est l’homme de la situation, car il a une vision pour le Mali : « le programme de Soumaïla prend en compte toutes les aspirations de toutes les couches de la société ».

Soumaïla Cissé a demandé aux populations de la 2ème région de lui faire confiance, pour sortir le Mali de l’impasse. «Je suis venu me confier à vous, jeunes, femmes, hommes de Banamba, Kiban, Sirakorola, Touba, Koulikoro. Le pays est dans une situation difficile. En me portant votre confiance pour diriger le Mali, les cinq prochaines années, je promets d’alléger, d’amoindrir les souffrances des maliens en commençant par la suppression des vignettes des Motos, des tricycles, des taxis, des sotramas, des automobiles. Je le dit car nous avons la solution, nous avons les idées, l’intelligence, la créativité… Nous avons les médicaments aux maux qui minent la santé financière du pays, qui freinent son développement comme la réduction du train de vie de l’Etat, en injectant cet argent dans la réalisation des forages, des centres de santé, des écoles, des routes », assure Soumi. Pour lui, il ne saurait y avoir de développement sans vision, sans projet concret. « Nous avons la solution, le prix de l’aliment bétail ne connaitra plus de hausse. Nous travaillerons avec intelligence, sans rancune avec le peuple pour relever les défis qui nous attendent », a-t-il dit. La fermeture de l’Huicoma qui a causé des dommages, des dislocations des familles à Koulikoro ne sera plus qu’un mauvais souvenir, affirme le candidat de l’URD. « Quand je serai élu, l’huile sera fabriquée à Koulikoro, l’Huicoma fera son retour. Cette ville a des potentialités, il suffit seulement de les exploiter avec tact et intelligence », promet Soumi.

Pour le 29 juillet le choix est clair : « Décider de maintenir l’équipe actuelle, c’est choisir de maintenir dans l’insécurité, dans l’impasse, dans la tergiversation, dans le pilotage à vue. Ou bien changer cette équipe pour mettre fin aux conflits ethniques, à l’insécurité et le terrorisme dans notre pays », a-t-il déclaré. Et M. Cissé prend l’engagement d’être un président impartial : « Aider moi à être élu président. Vous ne serez pas déçu. Je donnerai les mêmes chances à tous les fils du pays. Vous ne verrez jamais un membre de ma famille ministre, députés, etc.».

Mémé Sanogo

Envoyé spécial

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here