Axe Hombori-Gao : La misère des voyageurs

28

Au moins une vingtaine de bus sont bloqués chaque semaine durant 3 jours à Hombori à cause du manque d’escorte. Selon des témoignages, la majorité des voyageurs dont des femmes et des enfants épuisent leurs ressources sur place et manquent énormément d’eau et de nourriture.

Selon le passager Abdoulaye Mahamane Touré, les gens sont dans une situation précaire. Les passagers trouvent difficilement à manger et à boire s’indigne-t-il. Il dénonce aussi la cherté du prix des aliments. « On est au bord du goudron, il n’y a pas de place pour s’asseoir, il n’y a rien. Les gens divaguent » dénonce ce voyageur.

Si les passagers dénoncent une situation difficile, la population locale quant à elle se frotte les mains car la ville de Hombori est devenue un carrefour commercial. Les différentes activités commerciales menées sont entre autres la location de natte pour dormir, la vente de thé, de café ou encore du plat du riz.

Pour cet habitant, certaines femmes ainsi que tous les commerçants de la localité sont en activité grâce à cette nouvelle situation. Selon lui, il y a à manger pour tout le monde. « Il se peut que les passagers n’ont plus d’argent pour acheter les bons repas, si non dire qu’il y en a pas. Ce n’est pas vrai », confirme-t-il.

Les autorités locales affirment qu’elles sont au courant de la situation. Selon cet élu de la commune sous couvert d’anonymat, les autorités d’Hombori font de leur mieux, mais sont confrontées à un manque de moyen. « J’apporte de l’aide à certains. Mais présentement, nous n’avons pas de moyens. Il y a ni de taxes ni de TDRL » dixit-il.

L’escorte militaire des véhicules de transport commun a été instaurée par les autorités administratives de Gao pour freiner les actes de banditisme sur le tronçon Douentza-Gao. Pour ce faire, les militaires maliens accompagnent tous les jeudis des passagers quittant Gao pour Hombori et retournent le lendemain avec ceux qui quittent Hombori pour Gao.

Avec ST

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here