Campagne en première région: Yélimané réconforte IBK

18

Après Kayes où il a été accueilli en fanfare, le dimanche dernier, par les populations en liesse, le candidat-président, Ibrahim Boubacar Keita, a été reçu le même jour dans la même ferveur populaire à Yélimané. Dans cette localité, décrite comme hostile au visiteur du jour, c’est un candidat bien serein qui a quitté la zone après le renouvellement de la confiance réciproque et la foi dans la continuité des efforts de développement dans le cercle.

Ceux qui pensent que les événements et les épisodes tristes, ayant endeuillé le cercle et faisant révoltée une frange de la population de Yélimané, allaient entamer la dose de confiance entre le Président sortant et son électorat dans cette localité, en sont pour leurs frais. Entre IBK et les populations de Yélimané, ce qui s’apparente à une idylle pourrait encore durer longtemps.
Au cours de sa campagne, qui l’a d’abord conduit à Kayes où il a été accueilli triomphalement, le candidat de la plateforme de l’alliance électorale « Ensemble pour le Mali » revivait, à Yélimané, seconde étape de son périple, la même ferveur qui était au-delà de toutes les espérances, tant les populations lui ont manifesté reconnaissance et soutien.
En tout cas, c’est une population en liesse, mobilisée par les partis de l’alliance pour le Mali, ceux de l’EPM, les membres de l’Association du Cercle de Yelimané Dagakané, les groupements de jeunes et de femmes, qui a mis les petits plats dans les grands pour réserver un accueil digne de ce nom à celui qu’elle considère comme leur bienfaiteur, pour ne pas dire leur sauveur. Ce d’autant plus que le candidat-président, durant son mandat de 2013 à 2018, a soulagé les populations du cercle des pénuries d’eau, d’électricité. Les coûts de l’eau et de l’électricité ont considérablement baissé et de nombreuses populations ont de nos jours un accès facile à ces services dont la difficulté d’accès n’est plus qu’un mauvais souvenir.
Ces gestes du Président IBK, en faveur de cette localité laissée pour compte par ses prédécesseurs, avaient, on se rappelle, été jugés à leurs justes valeurs par une délégation forte des chefs de village et de conseillers du cercle de Yélimané, avec à sa tête, le député Mamadou Hawa Gassama, venue témoigner, à Koulouba en octobre dernier, au chef de l’Etat sa reconnaissance suite à la réalisation de certaines infrastructures dans sa localité.
« Nous avons effectué le déplacement juste pour venir dire merci. Merci pour avoir tenu promesse en dotant Yélimané d’une adduction d’eau potable et d’une centrale thermique flambant neuve pour l’électricité. Avec ces réalisations, ce sont des centaines de femmes qui sont soulagées de la corvée d’eau, des milliers d’élèves qui étudieront dans de bonnes conditions avec la possibilité pour eux de pouvoir lire la nuit et de se connecter à Internet », s’était ainsi exprimé l’adjudant chef en retraite Barka Boubacar Traoré, président de l’association de chefs religieux et coutumiers.
Comme lui, plusieurs autres responsables de la délégation avaient loué les efforts du président Kéita et l’avaient félicité pour sa sagesse à gérer le pays avec patience et efficacité.
Les visiteurs n’avaient alors pas manqué d’attirer l’attention du président sur d’autres préoccupations pour lesquelles ils attendaient son soutien.
Avec beaucoup d’humilité, le chef de l’Etat avait alors assuré qu’il n’a fait que son travail.
Ce qui a été réalisé l’avait été avec l’argent du contribuable malien. A l’époque, le chef de l’Etat avait estimé que la démarche de cette délégation de Yélimané prouvait à suffisance qu’il y avait beaucoup de déficit car, jugeait-il, il n’est pas normal que des populations en viennent à remercier les dirigeants pour avoir fait ce que qu’ils doivent faire. Concernant les doléances, le président avait assuré que la plupart d’entre elles étaient déjà prises en compte.
Voilà pourquoi en renouvelant leur confiance au candidat IBK, pour un nouveau bail à la tête de l’Etat, Yélimané espère la réalisation d’autres nouveaux projets de développement dans le cercle afin de pallier à l’immigration clandestine de la jeunesse du cercle vers l’extérieur.
« Pour toutes ces raisons nous accorderons nos bulletins de vote au candidat et président sortant IBK’’, a expliqué Soumaïla Diakité, Maire RPM de la localité.
Requinqué par la forte mobilisation et l’accueil à lui réservé, IBK a encore rendu un hommage particulier aux deux jeunes dignes fils du terroir : Lassana Bathily et Mamadou Gassama dont le courage et le sens de la solidarité ont permis de sauver des vies en France. Des actes de bravoure qui, selon IBK, ont honoré le Mali.
Le candidat IBK, a profité de l’occasion pour rendre une visite de courtoisie aux notabilités, chefs coutumiers, leaders religieux. Tous ont renouvelé leur reconnaissance et leur soutien à IBK afin qu’il poursuive le grand chantier de la paix et du développement de notre pays. Ils ont fait des prières et des bénédictions à IBK pour sa réélection à la magistrature suprême du pays, et pour des élections apaisées. Ils ont également fait des bénédictions et des prières pour le Mali.

Par Mohamed D. DIAWARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here