Présidentielle du 29 juillet : Harouna Sankaré à l’assaut de la 1re région

20

Le candidat du Mouvement Harouna-2018 et son équipe de campagne ont séjournée dans la 1re région administrative du Mali dans le cadre de la campagne pour l’élection du président de la République. Il s’agissait, pour Harouna Sankaré, de partager avec les populations de Kayes son projet société pour le Mali en général et les parties concernant la 1re région en particulier pour gagner son électorat le 29 juillet prochain.

Cette visite du candidat du Mouvement Harouna-2018 a concerné la ville de Kayes et de Diéma en passant par Torodo, Lamido et Fatao. Il s’agissait, pour le candidat Harouna Sankaré, non seulement de partager avec les populations de ces localités le contenu de son projet de société, mais aussi de discuter avec elles pour prendre en compte leurs attentes et préoccupations pour le Mali et pour la région de Kayes.

Dans son programme de société pour un Mali en paix, émergent, prospère et solidaire, le candidat du Mouvement Harouna-2018 accorde une place de choix à la 1re région administrative du Mali, non seulement pour son propre développement, mais aussi pour le développement du Mali en général.

“Kayes dispose de beaucoup d’atouts et de potentialités non négligeables dont l’exploitation idoine contribuerait au développement socio-économique de la région en particulier et du Mali en général”, a rappelé le candidat du Mouvement Harouna 2018.

Pour ce faire, Harouna Sankaré promet une réforme du code minier malien, pour que l’or exploité dans la région de Kayes puisse profiter en premier lieu aux populations de la région en créant des emplois pour les jeunes et les femmes, mais aussi en finançant les projets de développement local, régional et national.

Conscient de l’importance de la voie ferroviaire dans le développement socio-économique de la région de Kayes, Harouna Sankaré promet aux Kayésiens la remise en marche du train-voyageur et la poursuite du projet Dakar-Niger pour le bonheur de tous les Maliens, si jamais il est élu président de la République. A cela s’ajoutent la réhabilitation de la cimenterie de Diamou et l’ouverture de nouvelles cimenteries à Kéniéba et Mahina pour booster le développement socio-économique de la région.

Harouna président de la République, la culture d’arachide qui faisait la fierté du cercle de Kita sera relancée de même que la reprise des activités à l’Huicoma. En plus, le candidat envisage une fois son ambition présidentielle réalisée, de transformer l’aérodrome de Kayes en un aéroport international pour permettre à la diaspora malienne originaire de la 1re région de se rendre directement chez elle sans passer forcément par Bamako. Il a assuré les populations de Kayes de rendre opérationnelles les régions administratives de Nioro et Kita une fois au pouvoir.

D’autres réalisations comme la construction des universités Alpha Oumar Konaré et des sciences islamiques Cheick Hamallah Chérif Haïdara, un hôpital régional moderne… sont prévues pour la région de Kayes par le candidat du Mouvement Harouna 2018.

Compte tenu de la place des Maliens de l’extérieur dans le développement socio-économique de la région de Kayes en particulier et du Mali en général, le candidat Harouna Sankaré accorde une place importante à la diaspora dans son projet. Les programmes “Intelligence-Mali” et “Investissement diaspora” permettront de lutter contre la fuite des cerveaux et inciteront le retour des élites, mais aussi faciliteront les conditions d’investissement des Maliens de la diaspora dans le pays. Mieux encore, il promet un quota de 5 % aux diplômés issus d’immigrés dans les concours d’entrée à la fonction publique.

Youssouf Coulibaly, de retour de Kayes

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here