Koulouba-2018 : Le candidat Moussa Sinko Coulibaly lance sa campagne à Fana

1

Dimanche dernier, le candidat de la Plateforme pour le changement, Moussa Sinko Coulibaly, général à la retraite de l’armée, a officiellement lancé, sa campagne pour l’élection du 29 juillet.

Tout abord c’est le secrétaire général de la Plateforme pour le changement de Fana qui a salué le candidat pourra voir pensé à ses origines. Et d’indiquer que la localité ainsi que les autres représentations du territoire national seront à ses côtés jusqu’à la victoire finale.

De son côté, Moussa Sinko Coulibaly, le candidat de la Plateforme pour le changement, a fustigé la mauvaise gouvernance du régime IBK. L’ancien directeur de l’Ecole de maintien de la paix, a profité du moment pour faire peau neuve. Indiquant “porter le message du changement”, il s’est félicité de la présence massive de ses militants et sympathisants pour l’ouverture de sa campagne.

La lutte contre la corruption sera son cheval de bataille ainsi que l’école malienne qu’il a qualifiée de “champ de bataille” avant de dénoncer son inexistence dans la vie des élèves en manque de repères. Certaines localités du Nord en plus de la capitale sont sevrées de la connaissance du savoir que procure le système éducatif. “Le seul souci de ce régime est la surfacturation d’un avion et pouvoir voyager”, avant d’ajouter que le seul pays que le locataire de Koulouba n’a pas visité, c’est le Mali. Les voyages intempestifs de l’exécutif hors de nos frontières sont mis en cause au profit des tournées locales.

Précédemment dans les rangs de l’armée, le candidat originaire des lieux n’a pas manqué d’évoquer les agissements du pouvoir en ces termes : “Nous devons mettre fin au mandat de l’équipe actuelle et donner l’opportunité à tous les Maliens d’avoir accès à la prospérité et au développement”, a-t-il insisté.

La fin du supplice ne pourra venir que de lui à partir de la présidentielle de Koulouba le 29 juillet prochain.

Un vibrant appel a été lancé à l’endroit des indécis sur le fait que le mouvement est ouvert à tous pour mener le combat de l’alternance. Moussa Sinko Coulibaly a aussi déclaré qu’il fera le tour du Mali pour mobiliser tout le monde autour de l’idéal du changement qui pourrait commencer au lendemain de l’élection du 29 juillet. La course est donc lancée pour la colline du pouvoir.

Kady Doumbia

Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here