Le candidat Soumaïla Cissé reçoit des soutiens de partout : Le train de l’espoir est en marche, pour ceux qui sont en retard, rendez-vous à la prochaine gare

10

Pour le bonheur du Mali et des Maliens, ce lundi 16 juillet 2018, à la Maison des ainés de Bamako, plusieurs dizaines d’associations de la société civile, d’anciens ministres, d’élus ou de cadres d’autres partis politiques ont tous uni leur destin dans le cadre de la course à Koulouba. L’occasion a été favorable pour la signature d’un protocole d’accord de soutien effectif et total au candidat Soumaïla Cissé, président du parti de l’Union pour la République et la démocratie (URD), non moins chef de file de l’opposition.

C’est une véritable union arrosée par une pluie abondante comme si c’est pour annoncer tout le bonheur attendu par les différents signataires déçus de la gestion actuelle des affaires de l’État. Une confiance absolue en un homme dont le projet de société a, parmi les 24 candidats retenus pour la course aux élections présidentielles du 29 juillet 2018, su le mieux couvrir les différentes préoccupations de la société. Pour certains participants, l’URD est le seul parti politique qui a accepté d’ajouter, en annexe, toute proposition pertinente que ne prenait pas en compte son programme de société. Cette attitude dénote du souci constant du président Soumi Champion de faire de ses priorités les besoins de toutes les couches de la société.

Pour Preuve, le Collectif des marchés dont le président est Ibrahim Maïga qui est un soutien favori de l’URD avec plus de 174 associations, dit qu’il y avait 11 points dans leurs doléances lors des négociations avec les partis politiques dont 10 points sont déjà pris en charge par le programme de Soumaïla et son équipe. Le seul point restant concernait le commerce déloyal, il a été finalement introduit après des échanges et rencontres, a-t-il rassuré. Pour le président Ibrahim Maïga, il y a très longtemps qu’on se bat pour ce changement des conditions de travail des commerçants et du commerce au Mali.

Selon lui, les souffrances des commerçants se ramènent, entre autres, au commerce déloyal, au problème de visa chinois, à la cherté du dédouanement comparativement aux pays de la sous-région. Le président du Collectif des marchés dira que cette signature symbolise la fin de 10 ans de difficulté. Il poursuivra, en faisant savoir qu’une autre raison de voter Soumaïla Cissé est qu’il a aussi promis de régler, une fois à Koulouba, la dette de beaucoup de commerçants envers l’État depuis très longtemps.

Après, l’association malienne pour la sauvegarde des cultures Bellahs, aussi présente pour la même cause, dira que les Bellahs ont toujours été un peuple sacrifié par tous les régimes au Mali, excepté celui de Modibo Keita. Son porte-parole dira que leur choix sur la personne de Soumaïla Cissé est fondé sur un constat général de l’avis de tous les Maliens. Selon les membres de cette association, personne ne connait mieux la communauté Bellah que Soumaïla puisqu’il vient lui aussi du nord. Il termine ses propos en rassurant que seul Soumaïla Cissé est apte à restaurer l’espoir au Mali.

Du rang des anciens ministres, Aga-khane Ag Alassane, ministre de l’Agriculture sous ATT, se dit aussi être convaincu de la personne de Soumaïla Cissé. Hamed Sow, lui aussi ancien ministre, dira que ce n’est pas que la personne de Soumaïla Cissé, mais son programme qui est le plus répondant aux besoins actuels des Maliens. « Tout le baobab est contenu dans sa petite graine », est ce qu’a fait entendre Habib Dembélé alias Guimba national, comédien. Ce dernier, après sa signature de l’accord, a lancé un appel à tous les Maliens à s’unir derrière Soumaïla Cissé.

Après ce fut le tour des élus de Kalaban Coro (ERDD, CNID), le maire de Sanankoro Djitoumou, etc. Les mouvements Réveil citoyen, Siguida ton, Boua Ka Wawèrè, des cadres comme Docteur Oulématou Doucouré Sanogo, des associations comme celle des anciens secrétaires généraux de l’AEEM, Ani Baara, Laïdou, des conducteurs des engins à 3 roues, Benkadi ton (chauffeurs de transport en commun), des personnes handicapées, des personnes vivantes sous dialyse, etc. Autant d’associations auxquelles il convient d’ajouter des clubs, notamment ceux des amis de Nana Haïdara, de Oumar Tatam Ly (ancien Premier ministre), des plateformes Mali de yé anw Faso yé, Koulouba 2018, etc.

On ne peut finir d’en citer. Réjoui de la victoire certaine, Tiébilé Dramé dira que tous les indices indiquent que c’est déjà fini pour le pouvoir actuel, sauf qu’en cas de fraude électorale, sinon ce scrutin sera en leur faveur. Il en profite pour appeler les citoyens à la vigilance et à mettre en garde les plus hautes autorités de tout mettre en œuvre pour empêcher qu’il y ait des cas de fraudes.

Avec toutes ces alliances, on peut dire sans se tromper que le train de l’espoir est désormais en marche, pour ceux qui sont en retard, rendez-vous à la prochaine gare.

Issa DJIGUIBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here