Campagne présidentielle du 29 juillet 2018: les 11 axes du projet de société de Kalfa Sanogo

1

Kalfa SANOGO, maire de la commune de Sikasso, depuis novembre 2016, au nom de la Coalition Kalfa 2018, était, hier mercredi, au Mémorial Modibo KEITA, face à la presse, pour la présentation de son projet de société qui se déclinant en 11 axes stratégiques.

L’événement, qui avait l’allure d’un meeting au regard de la présence massive de ses fans, s’est déroulé en présence de son directeur de campagne, le Dr Mahamadou TOURE ; de la présidente des femmes de la Coalition, Mme MAIGA Awa COULIBALY ; du président des jeunes, Madou DIARRA. On y notait également la présence du Pr Ali Nouhoum DIALLO, venu témoigner son soutien ; ainsi qu’une foule de militants et sympathisants du candidat, venus de divers horizons.
L’honneur est revenu au directeur de campagne d’ouvrir le bal des interventions. Le Dr Mahamadou MAIGA a fait un rappel historique des circonstances dans lesquelles, il a connu l’homme dans les années 1980 à l’Institut Polytechnique rural (IPR) de Katibougou, où Kalfa SANOGO était directeur général et lui directeur régional de la Santé.
Aussi, a-t-il mis l’accent sur les qualités, facteurs de succès, qui caractérisent l’homme. Il s’agit de sa vision, sa rigueur, sa constance, et son engagement.
Quant au Pr Ali Nouhoum DIALLO, qui dit être « fervent défenseur de la candidature interne du parti ADEMA, a témoigné son soutien au candidat Kalfa et transmis les messages d’autres doyens de l’ADEMA, notamment la veuve de feu Abdrahamane Baba TOURE, qui seraient de cœur avec Kalfa.
Le Pr DIALLO a fait un aperçu du parcours universitaire et politique de Kalfa SANOGO avant de témoigner que le candidat Kalfa SANOGO fait partie des militants-fondateurs du parti ADEMA-PASJ.
Après lui, c’était au tour du Dr DIAMOUTENE, professeur d’Université, le premier à solliciter la candidature de Kalfa SANOGO, au regard de performances engrangées à la tête de la CMDT en 2 ans et à la mairie de la commune urbaine de Sikasso, en moins d’un an.
Prenant la parole, le candidat Kalfa SANOGO a fait une large présentation de son projet de société qui se décline en 11 axes : redonner aux Maliens la confiance ; magnifier le vivre-ensemble national, la paix, la cohésion et l’harmonie ; renforcer les relations de coopération régionale et internationale ; restaurer l’autorité de l’État ; mettre en pratique une gouvernance basée sur l’équité, l’égalité de tous devant la loi, lutter contre la corruption et l’insécurité ; développer une économie nationale dynamique au service du développement du pays ; consacrer une école à l’épanouissement moral, psychique, et intellectuel de la jeunesse et à la construction nationale ; développer des forces de défense et de sécurité rassurées, rassérénées, confiantes et opérationnelles ; travailler à un système judiciaire au service de la justice ; œuvrer pour un système de santé performant à la hauteur technique et technologique requise.
Le candidat Kalfa SANOGO a tenu à préciser que sa candidature est une sollicitation du jeune DIAMOUTENE, entérinée par la section ADEMA de Sikasso, qu’il a bien accepté volontiers.
«J’ai accepté cette proposition parce que le pays va mal, la situation sécuritaire se dégrade chaque jour davantage quoiqu’on dise», a-t-il déclaré. Cependant, il se dit toujours a fait savoir qu’il reste militant de l’ADEMA.
Sur l’Accord pour la paix et la réconciliation, il estime qu’il doit être revisité pour prendre en compte le nouveau contexte sécuritaire au Centre du pays.
En conclusion, il persiste et signe que les performances engrangées à la CMDT, et même la nouvelle usine d’égrainage inaugurée, la semaine dernière par le Président IBK, à Kadiolo sont à son actif.

Par Sékou CAMARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here