Election crédible et apaisée: Cri 2002 échange avec les chefs de quartier

15

Dans le souci de contribuer à l’organisation d’une élection présidentielle apaisée, le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie (CRI 2002) a initié, ce mardi 17 juillet, une rencontre d’échanges avec les coordinateurs et chefs de quartiers de Bamako.

La rencontre s’est déroulée à la Maison des ainés sous la présidence du Coordinateur des chefs de quartiers du district de Bamako, Bamoussa TOURE. C’était en présence du président de CRI 2002, le Dr Abdoulaye SALL, et de plusieurs Coordinateurs et Chefs de quartiers du district.
La rencontre d’échanges était placée sous le thème : ‘’ voter : un acte citoyen et civique pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale’’.
Dans ses propos d’ouverture, le Coordinateur des chefs de quartier a affirmé qu’à 10 jours de la tenue du premier tour de l’élection présidentielle, CRI-2002 et les chefs coutumiers, à travers la présente initiative citoyenne, sont activement à l’œuvre pour accompagner le pays dans l’information, la sensibilisation, la formation et la mobilisation des femmes et des jeunes sur le chemin de la préparation, de l’organisation et de la tenue des élections générales.
Il a souligné que le thème retenu pour cette rencontre, qualifiée d’‘’initiative Citoyenne’’, est d’une importance et d’une pertinence indéniables.
Bamoussa TOURE a soutenu que le vote n’a de sens et d’utilité que si le concept de vote est connu, compris, approprié par les populations en toute connaissance de cause, en toute conscience et en toute confiance.
Selon lui, ce sont tous ces facteurs qui font du vote un acte citoyen et civique pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale.
Il a saisi l’occasion pour remercier leur partenaire CRI 2002 pour son appui constant, depuis plus d’une vingtaine d’années, aux chefs de quartiers et de villages pour leur visibilité et leur lisibilité sur le chantier de la construction de la démocratie et de la bonne gouvernance dans notre pays.
Pour sa part, le président de CRI 2002, le Dr Abdoulaye SALL, a noté qu’à la veille du premier tour de l’élection présidentielle, il était important d’échanger avec les chefs de quartiers qui sont des acteurs incontournables dans le processus. Il a déclaré que le vote est un acte citoyen, tout en invitant les citoyens à ne pas manquer de civisme et de patriotisme en refusant d’aller voter sans raison valable.
Le Dr Abdoulaye SALL a largement expliqué que les élections participent à la consolidation des lois et du développement du pays. Pour cela, il a mis l’accent sur la nécessité pour les citoyens d’élire des dirigeants crédibles qui ont le pays dans le cœur.
Le président a insisté sur le rôle majeur des chefs coutumiers dans le processus électoral en mettant l’accent sur l’importance de leur implication. Il a invité les chefs de quartiers à mettre en place des stratégies dans leurs localités pour mobiliser les populations à aller retirer leurs cartes d’électeurs et à voter massivement pour le candidat de leur choix.
Le Dr SALL a promis la disponibilité de sa structure à répondre aux sollicitations des chefs de quartiers pour les appuyer en matière de sensibilisation, d’information et de formation pour des élections apaisées.
Dans leurs interventions, des coordinateurs de chefs de quartiers, des chefs de quartiers et des conseillers de chefs de quartiers ont dénoncé le fait qu’ils ne sont pas impliqués dans le processus électoral. Certains ont critiqué leur marginalisation par les élus communaux qui, selon eux, ne font pas passer certaines informations au niveau des chefs coutumiers.

PAR MODIBO KONE ET HAWA TRAORE (STAGIAIRE)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here