Election présidentielle : ”Kalfa SANOGO est le candidat de beaucoup de membres fondateurs de l’Adema” dixit Pr Ali Nouhoum DIALLO

17

Le digne fils du Kénédougou, candidat de la coalition KALFA 2018, Kalfa SANOGO a choisi une conférence de presse pour présenter son programme de société au public. Lors de l’évènement, Pr Ali Nouhoum DIALLO, l’un des membres fondateurs du parti Adema, a déclaré dans son témoignage son soutien au candidat. C’était ce mercredi 18 juillet au mémorial ”Modibo KEÏTA”.

            ”Je suis là pour être cohérent avec moi-même. Je me suis battu pour une candidature interne. Mais je ne reviendrai pas ici sur tous ce qui s’est passé pour qu’on nous amène à soutenir le Président de la république. Au motif que c’est ça qui permettra la cohésion dans la ruche. Je n’en suis pas si convaincu. Parce que, je suis cohérent. Je suis partisan résolu d’une candidature interne. Parmi ceux qui restent encore et qui se réclamaient de la candidature interne. On ne peut pas dire que Kalfa SANOGO est le candidat de l’Adema, mais il est candidat de beaucoup de membres fondateurs de l’Adema “, a déclaré Pr Ali Nouhoum DIALLO, ancien président de l’Assemblée nationale et l’un des membres fondateurs de l’association Adema.

Pour lui, ”Quand on a été directeur de campagne dans un Ministère, on a forcément des adresses. Quand on a été directeur d’un institut polytechnique pendant des années, on a des adresses. Kalfa SANOOGO est un homme d’action, un bâtisseur, un unificateur, un homme de foi, tolérant pour être ami avec toutes les cultes”.

Selon, Mamadou Taher TOURE, le directeur de campagne de Kalfa 2018, si on transpose les résultats de Kalfa dans les structures où il est passé à l’échelle nationale, il sera le Paul Kagamé du Mali. Ensuite, il y a sa vision et sa rigueur dans l’opérationnalisation de cette vision. Sa constance dans son processus de travail. Le dernier élément, son engagement. La coalition invite tous les Maliens à supporter la candidature de Kalfa afin de trouver des solutions aux problèmes actuels du pays. Les problèmes du Mali sont un problème de gestion.  Une analyse des candidats nous permettra de vous dire que nous avons le meilleur des candidats pour diriger le Mali.

Après les témoignages, Kalfa SANOGO a commencé son allocution en faisant le tableau de la situation chaotique du Mali. Qu’est qu’il faut faire pour soigner le Mali ?

Après cette question, il a présenté son programme en 11 points, dont:

– Redonner au peuple malien la confiance en eux-mêmes ;

– Magnifier le vivre ensemble national dans la paix, la cohésion et l’harmonie ;

– renforcer les relations de coopération régionale et internationale ;

– restaurer l’autorité de l’Etat

–  mettre en pratique une gouvernance basée sur l’équité, l’égalité de tous devant la loi, une gestion saine, rigoureuse et prospective des affaires publiques, une lutte farouche contre l’insécurité et la corruption ;

– Développer une économie nationale dynamique au service du développement du pays, intégrée harmonieusement à l’économie régionale et internationale ;

– Consacrer une école dédiée à l’épanouissement moral, psychique, intellectuel de la jeunesse et à la construction nationale ;

– Magnifier une jeunesse confiante, déterminée et battante ;

– Développer des forces de défense et de sécurité rassurées, rassérénées, confiantes, conscientes et opérationnelles ;

– Travailler à un système judiciaire au service exclusif de la justice ;

– Œuvrer pour un système de santé performant à la hauteur technique et technologique requise.

Sory Ibrahim TRAORE

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here