Mali : Des agitateurs professionnels congolais en route pour le Mali

2

Des centaines de congolais connus pour être des « agitateurs professionnels » sont en train d’être engagés dans le but de commettre des émeutes au Mali après l’élection présidentielle du 29 juillet.

Certains sont déjà sur le terrain, d’autres partiront du Congo en fin de semaine. Des éléments signalent que ce sont des personnes proches de l’entourage du candidat Soumaila Cissé.

Les autorités congolaises et maliennes sont déjà au courant de la situation et essayent de tout faire pour éviter ces incidents.

Ces hommes sont payés et sont divisés en groupes organisés avec pour but d’organiser des manifestations dans les rues dans le cas où Soumaila Cissé serait vaincu lors du premier tour des élections.

Selon les sondages, l’actuel président, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), va être le grand vainqueur le 29 juillet. IBK recueillera 41.5% des votes, suivi par Soumaila Cissé (23%) et Cheick Modibo Diarra (15.5%). Selon le même sondage, et au cas où un deuxième tour des élections surviendrai et opposerai IBK à Soumaila Cissé, 63,4% des répondants déclarent vouloir voter pour l’actuel chef de l’état et 31% pour Cissé, tandis que le reste votera blanc.

Les autorités maliennes disent que les forces de sécurité feront tout pour éviter que des mercenaires étrangers fassent des émeutes artificielles.

Crée pours décrédibiliser le pays et le peuple malien et pour manipuler la volonté démocratique exprimée par les votes du 29 juillet », le recrutement de ces groupes violents peut être considéré comme un geste de trahison et terrorisme.

SeneActu
Sahel-Elite

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here