Présidentielle 2018 : L’heure est à la vulgarisation du Code de Bonne Conduite des candidats et partis politiques

16

Le Code de Bonne conduite des partis politiques et des candidats à la présidentielle du 29 juillet 2018 fait actuellement l’objet d’une campagne de vulgarisation qui a démarré le 07 juillet dernier pour s’achever le 30 Août prochain. Aussi bien le District de Bamako que l’ensemble de toutes les régions du Mali sont concernées par cette campagne ; laquelle s’inscrit dans l’une des composantes du programme ‘’EMERGE’’ de l’Institut National Démocratique (NDI Mali).

C’est l’hôtel Maeva Palace qui, le samedi 21 juillet 2018, a servi de cadre à cette campagne version rive droite de Bamako. Là, les représentants des partis politiques signataires du code se sont appropriés le document sous la houlette d’un expert en la personne de Boubacar Bengaly le chargé de programme Senior du NDI et d’Oumar Sow un membre du Comité de suivi du Code de Bonne Conduite des candidats et partis politiques.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été consacrée au rappel du contexte de l’élaboration du document objet du jour. M. Bengaly du NDI a planté ce décor en disant que le document conçu pour le processus électoral de 2018 se justifie comme en 2013 par la crise sécuritaire que traverse le Mali. La situation du pays est fragile au point qu’il y a toujours le besoin de mettre tous les garde-fous nécessaires à des élections paisibles, d’où la compilation d’un certains nombre de règles à respecter avant, pendant et après le scrutin ; peut-on comprendre à travers l’exposé de M. Boubacar Bengaly.

M. Oumar Sow qui a fait la présentation du document a quant à lui, lancé un appel à l’endroit des partis politiques et des candidats qui n’ont pas encore signé le code à le faire dans un bref délai. « La porte reste toujours ouverte pour que les retardataires ou réticents viennent s’engager pour des élections apaisées au Mali » a déclaré le secrétaire adjoint à la communication du Comité de Suivi du Code de Bonne Conduite des candidats et partis politiques.

Signalons que pour le compte du district de Bamako, cette campagne par laquelle les partis politiques se devaient de s’imbiber du contenu de leur code de bonne conduite, a été simultanément organisée sur les deux rives du Fleuve Niger. Celle de la rive gauche s’est déroulée à la maison de la Femme de Bamako.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here