Attaque du convoi du candidat Aliou Boubacar Diallo à Nara: Pas de perte en vie humaine, mais des dégâts matériels

56

Une des équipes de campagne du candidat Aliou Boubacar Diallo, déployée dans la commune rurale de Guiré, Cercle de Nara, a été victime d'une attaque armée dans la nuit du Dimanche 22 Juillet au Lundi 23 Juillet. La délégation était composée de la famille du Chérif de Nioro, soutien actif du Candidat Aliou Diallo.

La délégation n'a enregistré aucune perte en vies humaines. Trois véhicules de la Direction de campagne ont été enlevés par les agresseurs tandis qu'un quatrième véhicule – une V8 – a été incendié.

C’est la première attaque contre un candidat à la présidentielle du 29 juillet prochain. On ignore encore l’identité des assaillants puisqu’aucune revendication n’a encore été faite. Toujours est-il que la zone est très fréquentée par les éléments de la Katiba d’Ançar Dine du Macina du prêcheur radical Amadou Koufa, non moins parmi les membres fondateurs du Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM) d’Iyad Ag Ghali. D’aucuns estiment que Koufa pourrait hostile à la décision du Chérif de Nioro d’entrer dans la scène politique.

Les éléments de la Katiba d’Ançar Dine avaient diffusé en décembre dernier une preuve de vie du commandant de la brigade de gendarmerie de Guiré, Mamadou Diawara, enlevé au cours d’une embuscade tendue contre son véhicule, le 18 octobre dernier, sur l’axe Mourdiah-Guiré. Dans cet enregistrement, il était en compagnie du président du tribunal d’instance de Niono, M. Soungalo Koné, enlevé le 16 novembre dernier. Les deux hommes appelaient l’Etat à négocier pour leur libération en échange de la relaxe de quelques djihadistes détenus au Mali.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here