Attaque armée contre un convoi de la direction de campagne du candidat Aliou Diallo / Bilan : 3 véhicules enlevés, le 4ème véhicule incendié

17

Communiqué de presse: attaque armée contre un convoi de la direction de campagne du candidat Aliou Diallo

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo porte à la connaissance de l'opinion nationale et internationale qu'une de ses équipes de campagne déployée dans la commune rurale de Guiré, Cercle de Nara, a été victime d'une attaque armée dans la nuit du Dimanche 22 Juillet au Lundi 23 Juillet. La délégation était composée de la famille du Chérif de Nioro, soutien actif du Candidat Aliou Diallo.

La délégation n'a enregistré aucune perte en vies humaines. Trois véhicules de la Direction de campagne ont été enlevés par les agresseurs tandis qu'un quatrième véhicule a été incendié.

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo condamne avec énergie cet acte barbare et inacceptable. Nous exigeons l'ouverture d'une enquête afin de rechercher et mettre hors d'état de nuire les auteurs de cette violente attaque.

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo interpellent, par ailleurs, les plus hautes autorités sur leur responsabilité à prendre les mesures nécessaires pour assurer la libre circulation des personnes en cette période de campagne électorale au Mali.

Bamako, le Lundi 23 Juillet 2018

REACTION DU CANDIDAT ALIOU DIALLO À L'ATTAQUE D'UN CONVOI DE SA DIRECTION DE CAMPAGNE :

Chers amis,

Depuis Djenné où je suis en tournée, j'ai appris l'attaque lâche et barbare dont a été victime l'un des convois de ma direction de campagne dans la commune rurale de Guiré, cercle de Nara, Région de Koulikoro. L'attaque a visé une délégation composée de la famille du Chérif de Nioro ainsi que de nombreux militants et sympathisants.

Je tiens à rappeler que cette attaque s'est déroulée à 2h du Matin dans une localité pourtant placée sous couvre-feu dès 22h. Pour accéder au Cercle de Nara ou en sortir, il y a une multitude de check-point à franchir. Comment comprendre que de paisibles citoyens se retrouvent sous le feu de bandits armés alors même que la zone est placée sous haute sécurité et sous couvre-feu à partir de 22h, ?

Je condamne cet acte ignoble avec la plus grande fermeté. Je trouve inadmissible que le Président Keita, censé assurer la sécurité des biens et des personnes, ait aussi lamentablement échoué. Partout où nous sommes allés, c'est cette insécurité qui constitue la première préoccupation des maliens.

Cet incident ne vient que confirmer l'incapacité du régime IBK à assurer la sécurité des maliens et de leurs biens. Je considère à ce titre qu'IBK est totalement disqualifié pour les 5 prochaines années.

Aliou Diallo

Candidat à l'élection du Président de la République

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here