Présidentielle 2018 : L’ONG INTERNEWS et l’institut national démocratique présentent le projet émerge aux médias

4

L’Institut national démocratique (NDI) a présenté à la presse, jeudi dernier, les deux composantes médias du projet EMERGE, à savoir Electe et la Formation. Financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et mis en œuvre par l’Institut national démocratique et Internews (une ONG internationale de journalistes basée aux Etats-Unis et présente dans 90 pays), ce projet vient en appui au processus électoral au Mali. Il œuvre à promouvoir une participation citoyenne éclairée au processus électoral de 2018, à renforcer la confiance du public dans les élections, à soutenir la société civile et les partis politiques pour accroître le leadership et la participation politique des femmes.

La mission de Electe est de rechercher, vérifier et rapporter aux femmes et aux jeunes toutes les informations utiles sur le processus électoral. « C’est aussi, selon Maïmouna Coulibaly, formatrice à l’Institut national démocratique, l’occasion de poser aux candidats de tout bord les vraies questions que se posent les femmes, les jeunes et les populations». Electe est très active et rend compte du processus électoral sur une page Facebook à travers une chronique et sur Radio Kledu à travers une émission en bambara et en français tous les jours. Elle travaille, a précisé Maïmouna, avec les partis politiques, les institutions et la société civile avant d’ajouter : « prochainement, Electe va beaucoup travailler sur les histoires de vie, cette façon de communiquer et de faire remonter les préoccupations des populations et les soumettre aux candidats afin qu’ils donnent leurs propositions concrètes».

Selon Etienne Rougerie, directeur de projet par intérim, Electe est un personnage sur Facebook qui a touché plus de 220 000 personnes. « Sa force de frappe est Radio Kledu avec ses douze émetteurs qui relaient les chroniques et qui permet d’avoir une couverture nationale», a-t-il affirmé. Bakary Cissé, directeur adjoint de Radio Kledu, a indiqué que son groupe est très content d’avoir bénéficié de ce partenariat avec Internews. Il a ajouté que cela commence à porter des fruits. Après chaque émission, dira-t-il, les internautes et les auditeurs posent des questions sur les élections. «Electe, a-t-il poursuivi, donne des informations viables et fraîches à nos auditeurs et va interroger les sources sures pour livrer des informations vérifiée».

La deuxième composante du projet EMERGE porte sur la formation des journalistes. La Haute autorité de la communication (HAC) a été associée à ce processus. El Hadji Mahamane Hamèye Cissé, président de la Commission médias et TIC de la HAC, a profité de l’occasion pour présenter le code de bonne conduite des médias en période électorale élaborée par son organisation. « Les médias maliens et internationaux qui nous accompagnent doivent être la voix de la paix et contribuer à une élection paisible, crédible et transparente. Si la presse vient à être la voix de la paix, on aura gagné notre combat », a-t-il conseillé. Il espère que le code de bonne conduite initié par son organisation sera un instrument privilégié d’auto-discipline et de référentiel qui sensibilisera les journalistes et les animateurs maliens aux responsabilités qui sont les leurs pendant l’élection. Studio Tamani a aussi présenté sa charte électorale élaborée en mai 2018, un document de contribution au processus électoral.

S.K

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here