Journée de la démocratie et de l’unité nationale : La Turquie rend hommage aux martyrs du 15 juillet

8

Dans le cadre de la journée de la démocratie et de l’unité nationale, l’ambassadrice de la Turquie au Mali a organisé à sa résidence à la cité du Niger, le dimanche 15 juillet 2018, une cérémonie de commémoration du deuxième anniversaire à l’endroit des martyrs de la tentative du coup d’Etat manqué le 15 juillet 2016.

Dans son intervention, son excellence Nilgun Erdem Ari a fait savoir que le  15 juillet est une date qui leur est chère. « Nous commémorons cette importante journée en Turquie: la journée de la démocratie et de l’unité nationale  et le deuxième anniversaire à l’endroit des martyrs de la tentative de coup d’état manqué. Cette date est une des étapes fondamentales de notre histoire. Rappelons-nous de la soirée du 15 juillet 2016. Cette nuit -là, notre peuple a fait preuve de force et de courage dans sa détermination à défendre la démocratie. Cette tentative a renforcé l’esprit de solidarité et a cimenté davantage la loyauté de la Nation turque envers la démocratie », a-t-il souligné.

Selon l’ambassadeur, de 2016 à aujourd’hui, soit deux ans durant, ils ont  lutté contre les structures de l’organisation terroriste  qui serait à l’origine de ce coup contre la démocratie. En ce sens, elle dira que d’importantes mesures ont été prises et que d’importants développements ont été enregistrés. Retraçant les grandes lignes de cette lutte, elle  a d’abord expliqué que Fetullah Gülen, leader de FETÔ, était le cerveau de ce qui est arrivé en Turquie le 15 juillet 2016.

Au dire de l’ambassadeur, Fetullah Gülen et ses disciples ont planifié et essayé de s’emparer de la République de Turquie et ils  n’ont pas hésité à faire recours à des forces militaires fatales, en tuant 251 personnes et en blessant plus de mille. A l’en croire, deux longues années d’investigation et de procédures judiciaires sur ces évènements ont généré d’innombrables preuves cruciales. Aussi, il a souligné que la plupart des récentes découvertes illustre que les auteurs du coup de force étaient directement en communication avec le leader de FETÔ même la nuit du 15 juillet.

Pour l’ambassadeur, il serait une erreur de juger les actes du leader de FETÔ et de son organisation en se fondant seulement sur ce qui s’est passé le 15 juillet. « Tout a commencé sous le couvert d’un effort de charité dans l’enseignement. Je souhaiterais souligner cet aspect car c’est exactement ce que cette organisation a fait dans plusieurs pays, y compris le Mali. Malheureusement, nous n’avons pu déchiffrer avant le côté sombre de la face cachée de l’organisation. Ils se sont déguisés sous une activité d’enseignement anodin lorsqu’ils ont commencé la campagne pour l’établissement d’écoles en Turquie et plus tard dans le monde entier », a déclaré l’ambassadeur.

Malgré le fait qu’ils ont définis le 15 juillet comme une tentative de coup d’état avortée, cela n’était pas un coup ordinaire. « Dans aucun des coups ou tentatives de coups dans le passé nous n’avions vu des putschistes ouvrir le feu sur des civils, sans parler du bombardement du Parlement, du Complexe Présidentiel ou encore du siège central de la police », a-t-il précisé.

Pour l’ambassadeur, les actions de l’organisation en Turquie doivent être considérées comme une sonnette d’alarme, un avertissement pour d’autres pays. «Nous sommes contents de noter la croissante sensibilisation de la part de nos partenaires relatifs à la menace que pose FETO. Dans plusieurs régions, les écoles et autres entités de FETÔ ont été étroitement inspectées et mis sous contrôle étatique. Les investigations contre les structures de FETÔ et par rapport aux opérateurs de FETO sont en cours dans plusieurs pays », a indiqué l’ambassadeur.

En Outre, son excellence s’est  réjoui des mesures que le gouvernement malien a prises en transférant les écoles affiliées à FETO à la Fondation Maarif de Turquie au Mali et en interdisant les organisations affiliées. Selon l’ambassadeur, la Fondation Maarif de Turquie au Mali avec ses écoles à Bamako et à Ségou  est fière de contribuer aux développements du secteur de l’éducation au Mali. En fin, son excellence Nilgun Erdem Ari, a saisi cette occasion pour exprimer sa gratitude envers le gouvernement malien qui  a exprimé sa solidarité envers le peuple turc et qui, dès le premier jour, a condamné la tentative de coup d’état avortée qui visait les institutions démocratiques et les libertés fondamentales en Turquie.

Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here