Polémique autour du fichier électoral : Opposition et majorité s’accusent mutuellement.

26

La polémique persiste autour du fichier électoral. Suite aux accusations de l’opposition sur l’existence d’un fichier électoral parallèle, la mouvance présidentielle dénonce une « surenchère » de l’opposition à quelques jours de l’élection. Une déclaration faite hier par l’Alliance pour la solidarité au Mali (ASMA), le parti du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga.

Selon le PM « les gens n’étaient pas dans la logique d’aller aux élections ». Toutefois, en réponse à ces accusations de tentatives de fraudes, il a notamment annoncé la mise en place d’un «cadre de concertation» dès ce lundi, réunissant les services spécialisés de l’État et les “experts de tous les candidats à la présidentielle”.

De son côté, l’opposition affirme qu’elle joue son rôle de veille et d’alerte. Selon Tiéblé Drame, pour corriger ces insuffisances, « en plus des mesures techniques, il faut également des mesures politiques ». Il exige aussi «la convocation immédiate d’une réunion de haut niveau» entre tous les acteurs politiques et les observateurs internationaux pour discuter de cette situation qu’elle qualifie « d’inacceptable. »

Avec ST

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here