Présidentielle 2018 : IBK, le vote utile!

19

À 72 heures du scrutin présidentiel, les regards du monde entier sont tournés vers notre pays. Et pour cause, la tenue de l’élection présidentielle du 29 juillet qui continue de faire couler de l’encre et de la salive. Certains mauvais oiseaux de mauvais augure sont allés jusqu’à annoncer le chaos, tandis que d’autres oeuvrent pour la consolidation des acquis.

Jusque-là, un climat apaisé a prévalu dans la campagne électorale. Sauf qu’après deux semaines sur le terrain, le candidat Soumaila Cissé s’est rendu compte de la grande distance qui se trouve entre lui et IBK. Il fallait donc créer une stratégie de decrédibilisation du scrutin. D’où la sortie mensongère de Tiebilé Dramé pour dénoncer l’existence de deux fichiers électoraux. Alors qu’il n’en est rien. Invité à la rencontre du cadre des concertations des partis politiques, le camp Soumi à fui le débat, sachant bien qu’il s’est planté. Où est donc parti l’esprit démocratique dont se prévalent le chef de file de l’opposition, candidat de l’URD et son directeur de campagne, cet autre champion de la digression.

Ensuite, Tiebilé Dramé a tenté de tricher, en proposant des militants URD comme observateurs internationaux. Une manière de venir dire tout le contraire de ce qu’ils ont vu (lire en page 7, la correspondance de Dramé).

Face donc à cette situation, les électeurs maliens doivent pouvoir faire un vote utile. Il s’agit de choisir entre ceux qui veulent consolider la paix au Mali et ceux qui disent:” moi ou le chaos”.

Il faudra d’ores et déjà comprendre que le chantage ne passera pas. Les invectives distillées sur les réseaux sociaux ne pourront pas faire élire un candidat. Il en faudrait plus.

Le vote utile consiste donc à voter, dès le 1er tour, pour IBK, afin qu’il continue l’oeuvre titanesque entamée en 2013, dans un pays tombé plus bas que terre.

Aujourd’hui, le bilan est bien au rendez-vous, avec un Mali Un et Indivisible, des infrastructures routières, des salles de classes, des centres de santé. S’y ajoutent les milliers de personnes sorties des ténèbres et qui n’ont plus soif d’eau potable. Last but not least, l’équipement de notre Armée, qui dispose désormais de onze avions. Qui dit mieux ?

Aujourd’hui encore, IBK demeure l’espoir de tout un peuple, avec son programme cohérent, réaliste et pertinent. Le vote utile, c’est de voter IBK.

Elhadj Chahana Takiou

Source : aBamako

aBamako

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here