Soutien au président IBK : « IBK a sauvé le Mali pendant des moments critiques » dixit Me Alou Diarra président de l’association ADELPAD avocat à la cour.

6

Le jeudi 19 juillet 2018, restera inscrit à jamais dans les annales de l’histoire de la maison de la presse. La raison, le soutien sans faille apporté par l’Alliance Pour la défense des libertés publiques et l’avancée de la démocratie (ADELPAD). Pour les initiateurs du mouvement, il s’agit de se battre jusqu’à la réélection du président El Hadj Ibrahim Boubacar Keita. Pour prouver cette détermination, ils ont échangé avec les hommes de medias à bâton rompu.

Dans son intervention à l’allure d’un réquisitoire Me Alou Diarra avocat à la cour et président de l’alliance n’a pas remué sa langue 7 fois pour dire que le Mali démocratique doit sa solidité aux actions du président El Hadj Ibrahim Boubacar Keita. « IBK a sauvé le Mali pendant des moments critiques », a souligné Me Diarra sous un tonnerre d’applaudissement. Aussi pour cette marque de reconnaissance le peuple doit lui renouveler sa confiance a encore martelé l’homme de droit.

Pour rafraichir les mémoires et pour montrer que les faits son têtus, il a rappelé cette phrase du président Ibrahim Boubacar Keita : « terre de patriotisme , de grandeur , de dignité et de solidarité , le Mali a toujours su trouver en lui l’élan et les forces nécessaires pour assumer son destin , relever victorieusement les défis que lui impose l’histoire et bâtir son avenir dans l’union de ses fils ». PourMe Alou Diarra, IBK mérite bien un autre contrat pour continuer de servir le Mali depuis le palais de l’ancien gouverneur Louveau. A l’en croire, IBK en 2018 a hérité d’un pays en lambeau avec un outil de défense obsolète. Pour ouvrir les grands chantiers, il a fallu négocier d’abord la paix a-t-il fait savoir. Le présidentIBK a vite compris que toute guerre se termine autour d’une table surtout quand il s’agit des fils de la nation. Contrairement à ce qui se dit, le 21 Mais 2014, il pouvait avec les BM 21 de l’armée nationale raser la ville de Kidal, mais il a mis la raison au dessus du cœur.

Sachant bien que le socle de la démocratie repose sur une armée forte et pour faire face à la menace terroriste qui menace le monde il a équipé les armées du Mali d’avions de combat de dernière génération. Il a majoré les salaires des fonctionnaires. Pour les miliaires qui versent leur sang sur le front les encouragements sont plus visibles. Aucun fils de militaire mort sur le champ de l’honneur ne sera plus orphelin car il sera pris en charge et aura droit à un logement. Selon Me Alou Diarra ces mesures interviennent alors que certains pays producteurs de pétrole sont entrain de réduire le salaire de leurs fonctionnaires. Enfin pour l’homme de droit, reconduire IBK c’est ouvrir d’autres horizons au peuple malien.

Badou S. Koba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here