Meetings de campagne dans la Venise Malienne : Soumaila Cissé promet de ramener la paix, la sécurité et renforcer la cohésion sociale

31

Soumaila Cissé, le candidat de la plateforme « Ensemble restaurons l’espoir » a tenu, les 25 et 26 juillet 2018, 18ème et 19ème jour de la campagne présidentielle, des meetings géants à Koro, Bankass, Bandiagara, Djenné et au stade Barema Bocoum de Mopti. Devant ces populations qui souffrent de l’insécurité grandissante, le candidat a promis de ramener la paix et de renforcer la cohésion sociale à travers le dialogue entre les communautés et de mettre fin aux autres maux comme le chômage, l’insécurité alimentaire…

Le candidat Soumaila Cissé a été accueilli partout par une liesse populaire car pour toute cette mobilisation en grande mobilisation, il est le seul sauveur de ce pays. En effet, elles se sont confiées à lui pour faire du Mali un pays émergent.

D’abord, à son arrivée à Koro, le mercredi 25 juillet 2018, le candidat Soumaila Cissé a été conduit à la place publique où des milliers de partisans du changement l’attendaient pour lui témoigner leur soutien.

« Je suis partisan du développement. Je sais choisir les hommes et mon choix pour le candidat Soumaila Cissé n’est pas fortuit, chère population de Koro », explique le maire de la commune rurale de Koro, Atimé Djimdé, dans son mot de bienvenue. Il estime que le candidat de la plateforme « Ensemble restaurons l’espoir » est la solution de ce pays en souffrance depuis 5 ans. Avant de terminer, Dr Atimé Djimdé a appelé les Korois à voter Soumaila Cissé, la solution à leurs maux : « Population de Koro, votez le candidat Soumaila Cissé le 29 juillet pour avoir le goudron, le caniveau, la gare, la paix … », a-t-il appelé.

Quant au député et secrétaire général de la section URD de Koro, l’Honorable Ousmane Sagara, il a rassuré le chef de file de l’Opposition quant à sa victoire du 29 juillet. Pour lui, Soumaila Cissé est le seul candidat capable de redonner au Mali toute sa valeur et le voter, c’est sauver ce pays qui tangue.

Bankass a accueilli Soumaila avec tous les honneurs et lui garantit sa voix le 29 juillet

Le secrétaire général de la section du parti de la poignée de mains à Bankass, El Hadj Souleymane Guindo, dans son intervention, a précisé que le choix de Soumaila Cissé est une nécessité pour la population de Bankass. « Soumaila Cissé est un travailleur, un homme d’expérience et rigoureux. Il a beaucoup contribué à la réalisation de la route du poisson », témoigne-t-il, avant de déclarer : « Quand vous votez Soumaila Cissé, les problèmes sécuritaires, de route…seront résolus ».

A Bandiagara, le Takokélen de Soumaila Cissé assuré

Le travail bien fait de l’Honorable Soumaila Cissé a été témoigné par la population de Bandiagara. Après lui avoir promis la victoire, elle l’a invité à se battre pour la sécurité, la paix, l’emploi des jeunes, la sécurité alimentaire…au pays Dogon.

Dans son intervention, le coordinateur des chefs de village de Bandiagara, Ousmane Ganamé, a précisé que sa population est et votera massivement pour Soumaila Cissé. « Vous serez surpris le 29 juillet prochain car la population de Bandiagara a unanimement décidé de vous voter le 29 juillet », a-t-il déclaré à Soumaila Cissé.

A son tour, le secrétaire de l’URD de Bandiagara a confié tout le Mali à son candidat. « Nous vous votons pour l’émergence du Mali », a-t-il dit.

Djenné scande : « Boua ka bla, Soumi ka ta !»

Ils sont venus de toutes les communes de Djenné pour témoigner leur soutien à Soumaila Cissé. Partout dans la ville, ils scandent : « Boua ka bla, Soumi ka ta !».

A sa prise de parole, le secrétaire général de l’URD de Djenné a été clair. « Pour nous, vous êtes déjà président de la République », dit-il, avant d’ajouter : « Vous avez beaucoup travaillé à Djenné. Nous vous demandons de finir notre barrage ; créer des emplois pour nos enfants ; construire des routes et surtout ramener la paix et la sécurité ».

Avant de terminer, Daouda Dembélé a appelé tous électeurs de son cercle à voter Soumaila Cissé pour le changement réclamé par les Maliens.

Soumaila Cissé gagne le pari à Mopti

Plusieurs dizaines de milliers de Mopticiens étaient venus hier, jeudi 26 juillet 2018, au stade Barema Bocoum pour promettre la victoire au candidat Soumaila Cissé.

Tout le monde, jeunes, vieux, femmes et hommes demandent le départ du président IBK. Comme solution, ils pointent du doigt Soumaila Cissé et le réclament à Koulouba à partir du 29 juillet.

Très satisfait de la mobilisation et rassuré de sa victoire le 29 juillet prochain, le candidat Soumaila Cissé s’est, à Mopti, Koro, Bankass, Bandiagara et Djenné, engagé de mettre fin aux maux de la région dont l’insécurité et les conflits intercommunautaires.

Pour Soumaila Cissé, ce que vit la région de Mopti est due à la faillite du régime en place. Le président sortant n’a, selon lui, pas pu respecter ses engagements et est à la base de la souffrance de la population malienne. Avant d’inviter tous les électeurs de la région de Mopti à le voter pour le changement, celui que beaucoup appellent « Soumi Champion » laisse entendre ceci : « L’élection d’IBK est un accident. Il faut le changement, et pour cela, il doit partir à travers votre vote ».

S’agissant des conditions de vie misérables des Mopticiens, le candidat de la plateforme « Ensemble restaurons l’espoir » affirme en être conscient et promet d’apporter des solutions adéquates.

Dans toutes les localités où il a tenu ses meetings dans la région de Mopti, Soumaila Cissé a promis de mettre fin à l’insécurité qui coupe le sommeil aux populations. Quant aux conflits intercommunautaires, il affirme qu’ils ne sont pas normaux dans un pays où le cousinage est développé comme le nôtre. Pour mettre fin à tout cela, le chef de file de l’Opposition propose le dialogue entre les Maliens. « Nous savons que vous souffrez beaucoup de l’insécurité, nous allons endiguer ce problème », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Il faut que la vérité soit dite et faire la réconciliation ».

En dehors de l’insécurité territoriale, Soumaila Cissé a promis de mettre fin à l’insécurité alimentaire, à la corruption, au chômage… Ce n’est pas tout, l’ancien ministre de l’Economie et des finances a précisé à ces populations qu’elles ne paieront plus la TDRL et la taxe sur le bétail, encore moins la vignette…

Aux femmes de la région de Mopti, le candidat Soumaila Cissé promet des crédits pour le commerce.

Avant de clôturer, le président de l’URD et candidat de la plateforme « Ensemble restaurons l’espoir » a appelé les Mopticiens à le voter, le dimanche prochain, pour le changement qu’ils ont tant réclamé.

Envoyé spécial à Mopti

Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here