Moussa Mara en conférence de presse : « Si IBK est réélu, c’est l’argent qui l’a réélu sinon ce n’est pas pour son bilan… »

1213

Le président du parti Yéléma a animé une conférence de presse le mardi 24 juillet au siège de campagne de la Coalition Cheick Modibo Diarra, au cours duquel, il a sévèrement taclé le président sortant et candidat à sa propre succession.

Optimisation de la Fonction de Secrétaire et d’Assistant(e) de Direction
Moussa Mara n’y va pas de main morte et défonce une porte déjà entr’ouverte. Selon lui, Si IBK est réélu, c’est l’argent qui l’a réélu mais ce n’est ni son bilan, ni son programme, ni son dynamisme, ni son originalité, ni sa personnalité, encore moins ses équipes. Il estime que jamais dans l’histoire politique de notre pays il n’a vu autant d’utilisation de l’argent.

D’après lui, toutes les personnes influentes du Mali, des chefs de village en passant par les imams jusqu’aux chanteurs ont été touchées par l’équipe de campagne du candidat IBK, du sommet à la base. En plus de ceux-ci, l’ancien Premier ministre a affirmé que le pouvoir a remis de « l’argent » à des personnes qui ne peuvent même pas mobiliser trois électeurs. Certains ont refusé et d’autres ont malheureusement succombé à la tentation. Quelle est la crainte du président de la République et de son entourage ? Pourquoi dépenser autant d’argent pour l’élection présidentielle ? S’interroge l’ancien maire de la commune IV. Cette question mérite certainement d’être répondue, mais par IBK et son équipe.

Comme si cela ne suffisait pas, le président du parti Yéléma enfonce le clou. Selon lui, la débauche de moyens est sans commune mesure avec la situation de pauvreté dans le pays. Car près de quatre millions de personnes souffrent de la faim au Mali. M. Mara affirme n’avoir jamais vu autant d’utilisation de moyens dans les élections.

Abdrahamane Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here