Vie syndicale : Abdoulaye Fofana rempile à la tête du syndicat des surveillants de prison

15

La Section syndicale des surveillants de prison (SSSP), affiliée à l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), a tenu le jeudi 26 juillet 2018 à la Bourse du Travail sa conférence de section. A l’issue des travaux, le secrétaire général sortant de la SSSP, Abdoulaye Fofana, a été reconduit à la tête du nouveau bureau de 48 membres pour un mandat de 5 ans. Très satisfait de la confiance placée sur sa modeste personne, le secrétaire général a fait savoir que l’une des actions prioritaires du nouveau bureau est de rendre effective l’application du statut des surveillants de prison.

Après la cérémonie d’ouverture de cette conférence de section de la Section syndicale des surveillants de prison, la commission d’investiture composée de 11 membres et présidée par Daouda Camara a été mise en place. A l’issue des travaux de cette commission, le choix s’est porté sur le secrétaire général sortant, Abdoulaye Fofana, pour diriger à nouveau le bureau du syndicat durant les 5 prochaines années.

« C’est un sentiment de satisfaction qui nous anime, on a été élu pour un mandat de 5 ans qui venait de prendre fin mais à l’issue des travaux de la conférence de section, la confiance vient d’être renouvelée, c’est du bonheur pour moi. C’est une véritable marque de confiance qui vient de nous être confiée encore pour 5 ans pour le bien être des surveillants de prison », a déclaré le secrétaire général de la section syndicale des surveillants de prison (SSSP) affiliée à l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM).

A l’en croire, l’une des priorités auxquelles le nouveau bureau va s’attaquer est le parachèvement des démarches entreprises pour l’application correcte du statut des surveillants de prison. « Les surveillants de prison ont un statut depuis quelque temps mais l’application pose problème notamment des primes et indemnités. Nous allons nous y atteler parce que c’est un droit pour que nous puissions avoir ces primes et indemnités le plutôt possible », a-t-il dit.

Selon lui, il y a une mauvaise volonté délibérée des décideurs à appliquer cette loi qui octroie des primes et indemnités aux surveillants de prison. Par ailleurs, il a invité tous les surveillants de prison à la cohésion. « Les défis qui nous attendent sont énormes. Nous en appelons au sens élevé de l’ensemble des surveillants de prison », a conclu le lieutenant Abdoulaye Fofana.

Le représentant du Syndicat des travailleurs des administrations d'Etat (Syntade), Ladji Bamba, s’est réjoui de la bonne tenue de la conférence de section et a souhaité bon vent au nouveau bureau.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here