Communiqué du Pool d’Observation Citoyenne du Mali (POCIM)

22

Le Pool d'Observation Citoyenne du Mali (POCIM) a déployé plus de 2.000 Observateurs, pour observer le premier tour de l'élection Présidentielle du 29 juillet 2018 au Mali.
Déjà hier, dans le cercle de Rarhous notamment dans le village de Dirbibi, il y a eu une attaque du matériel électoral et les membres du BV ont abandonné les lieux.
Les données envoyées par les Observatrices et Observateurs sont disponibles sur la plateforme : conqueror.tuwindi.org.

Concernant l'ouverture des bureaux de vote
Dans l'ensemble, les bureaux de vote ont ouvert à l'heure. Quelques cas de retard ont été signalés.

Dans le Cercle de Douentza et dans le Village de Doum, le Chef de village a exigé la présence des forces de l'ordre pour ouvrir les bureaux de vote. Ce qui a donné lieu à des incidents qui ont donné lieu au saccage de 11 bureaux et les membres du Bureau de vote ont été molestés.

A Kalaban coura ACI, dans le district de Bamako, au Centre vote de St Joseph, BV13-10-07, il a été constaté l'absence des Assesseurs de l'opposition. Ce qui a abouti à des disputes. En conséquence, les électeurs ont refusé de voter en exigeant que les assesseurs de l'opposition soient dans les bureaux.

Concernant la disponibilité et le fonctionnement du matériel technique

Des cartes d'électeurs non retirées ne sont pas disponibles dans les Centres de Yirimadio, de Missabougou en Commune VI et de kalabanbougou en Commune IV du district de Bamako.

Concernant le personnel et le fonctionnement des bureaux de vote
Le personnel est présent dans la majorité des bureaux de vote couverts par le POCIM,

A Sirabacoro, certains bureaux n'ont pas procédé à l'affcichage officiel de la liste des électeurs.

Concernant les incidents

Dans le cercle de Douentza, dans les 11 BV de Gandamia ont été saccagés, les agents électoraux ont été frappés et les matériels sont détruits.
Dans le village de Fatoma (Région de Mopti), les agents électoraux ont été violentés, empêchant ainsi le vote.

Le POCIM continue sa veille et son observation citoyenne. Il fera d'autres Communiqués sur le déroulement, le taux de participation et le dépouillement en cours de journée.

Bamako, le 29 Juillet 2018

Le chef de mission du POCIM

Ibrahima SANGHO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here