Élection malienne : 57 personnes qui tenaient des bureaux de vote en Île-de-France ont été victimes d’une intoxication alimentaire

16

57 personnes qui tenaient des bureaux de vote en Île-de-France, pour l'élection présidentielle au Mali dimanche 29 juillet, ont été victimes d'une intoxication alimentaire, a appris franceinfo auprès des pompiers de Paris.

"Rien d'alarmant" sur l'état de santé des victimes
L'intoxication alimentaire s'est déclenchée dans quatre bureaux de vote : à Bagnolet (Seine-Saint-Denis) où 15 personnes ont dû être évacuées, à Montreuil (Seine-Saint-Denis) où 28 personnes ont également dû être évacuées par les pompiers, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) seule une personne a dû quitter les lieux, tandis qu'à Courbevoie (Hauts-de-Seine), ce sont 13 personnes qui ont été prises en charge. Au total, il a fallu 57 véhicules de secours et 150 pompiers pour venir en aide aux personnes malades.

Elles ont été transportées vers différents hôpitaux de la banlieue parisienne. Tous se plaignaient de maux de tête, de vomissements et certains de troubles respiratoires. Mais il n'y a "rien d'alarmant, ce sont les signes classiques", a précisé la source jointe par franceinfo.

Le premier tour de l'élection présidentielle malienne avait lieu ce dimanche. Les premiers résultats sont attendus dans les 48 heures. Les résultats officiels provisoires le 3 août au plus tard, avant un éventuel second tour le 12 août.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here