Élection présidentielle 2018 : Environ 100 observateurs de l’UE étaient sur le terrain hier

24

Dans le cadre de l’élection présidentielle de 2018, environ 100 observateurs de la Mission d’observation électorale de l’UE (MOE UE) étaient présents au Mali, répartis entre la région de Kayes, Sikasso, Ségou, Gao et le district de Bamako.

Dans un communiqué publié le vendredi dernier, le chargé à la communication de la Mission d’observation électorale de l’UE (MOE UE), Alain Chabod, a précisé que son organisation est présente au Mali à l’invitation du Gouvernement malien pour observer l’élection présidentielle prévue le 29 juillet, avec un éventuel deuxième tour fixé au 12 août.

A ses dires, c’est la troisième fois que l’Union européenne mandate une Mission d’observation électorale au Mali, après les deux missions de 2013 pour le suivi des élections présidentielles et législatives. « Arrivée le 19 juin dans le pays, la Mission dispose à Bamako d’une équipe cadre de 9 analystes dans les domaines électoral, politique, légal, droits de l’homme/genre, données de l’observation et médias, ainsi que d’une équipe logistique et sécurité », a-t-il Alain.

Le Mission est, selon lui, composée de 20 observateurs dits de longue durée qui assurent le suivi de la phase pré-électorale et de la campagne électorale, de la distribution des cartes d’électeur, des préparatifs et du déroulement du scrutin, ainsi que de la compilation des résultats. Ceux –ci rencontrent dans leurs zones d’observation les différents acteurs de l’élection présidentielle, candidats ou équipes de candidats, partis politiques, coalitions, administration électorale, membres des bureaux de vote, société civile et médias. « Ils ont été renforcés depuis le 22 juillet par 30 autres observateurs dits de courte durée, ainsi que par des diplomates de l’Union européenne en poste à Bamako », a-t-il déclaré, avant de préciser : « Le 29 juillet, la MOE UE disposera ainsi d’environ 100 observateurs sur le terrain, issus de 25 Etats-membres ainsi que de la Norvège, de la Suisse et du Canada. Le dispositif sera comparable en cas de second tour ».

A en croire la Mission, ces observateurs sont principalement déployés dans le Sud et l’Ouest du pays ainsi qu’à Bamako et ils couvrent également ponctuellement et en partie le Centre et le Nord en fonction des conditions de sécurité.

Deux jours après le(s) scrutin(s)

Selon son attaché de presse, cette mission qui sera présente au Mali jusqu’à la proclamation des résultats définitifs et dont le rapport final sera présenté aux autorités et au public quelques semaines après la proclamation, présentera publiquement, lors d’une conférence de presse, ses observations et conclusions sur le processus.

Avant de terminer, il a tenu à préciser que les observateurs sont dans l’obligation de rester impartiaux et de respecter le Code de conduite des observateurs de l’Union européenne. Ils sont également tenus de respecter les lois maliennes.

Boueima Guindo

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here