29 juillet jour du scrutin : Des constats à apprécier

18

Au centre d’Hamdallaye marché de Bamako, la mobilisation était faible face l’enjeu du jour, du matin au soir les électeurs venaient en petit nombre. En ce jour du scrutin comme toutes les élections les constats sont à apprécier. Le centre d’Hamdallaye marché constituait 56 bureaux de vote et 27 801 électeurs inscrits. A l’ouverture des bureaux de vote à 8 h les électeurs venaient pour accomplir leur devoir de citoyen. Arrivés devant les bureaux de vote, aucune disposition d’orientation n’était prise pour faciliter l’accomplissement de cet acte citoyen. Surtout les femmes non lettrées qui constituent la majorité de l’électorat malien.

Beaucoup d’entre elles passaient et repassaient devant les bureaux et souvent certaines se décourageaient et rentraient à la maison. Dans la majorité des bureaux de vote les agents étaient en effectif. Il a été autorisé que les cartes d’électeurs restantes seraient distribuées dans les bureaux de vote mais malheureusement au centre d’Hamdallaye plus précisément dans le bureau n°40 tout le lot de cartes d’électeurs qui devait être distribué n’a pas été retrouvé.

Les électeurs de ce bureau qui n’avaient pas encore retiré leurs cartes ont fait du scandale. Ils se sont regroupés chez le coordonnateur du centre, Souleymane Kanouté. M. Kanouté a fait savoir qu’ils ont vérifié dans tous les bureaux de vote qu’ils n’ont pas vu. Selon lui, ce n’est pas à leur niveau. Il a appelé le secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale pour lui signaler la situation mais ce dernier a fait savoir qu’ils vont faire tout leur possible retrouver ces cartes.

Ensuite le maire de la Commune IV et le conseiller technique du gouverneur du district de Bamako se sont tous impliqués dans cette affaire mais elle est restée sans suite jusqu’à la fin de la journée. Parmi les 56 bureaux du centre 9 assesseurs de l’opposition ont remplacés mais le remplaçant du bureau 10 avait fait l’objet de refus de son président parce que son nom ne figurait pas sur la décision de nomination que lui il détenait.

Après vérification auprès du coordonnateur du centre il a été admis dans le bureau. Il y a eu des cas de pertes de cartes d’électeur de trois personnes dans le bureau 52.

Moriba Camara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here