Élection présidentielle au Mali : Le vote n’a pas eu lieu dans 716 bureaux, soit 3,11%

16

Le gouvernement malien a indiqué lundi que le vote pour l'élection présidentielle du 29 juillet 2018 n'a pas pu avoir lieu dans 716 bureaux pour diverses raisons, ce qui représente 3,11% de l'ensemble des bureaux réservés pour ce scrutin, précisant que "l'élection s'est globalement bien déroulée et dans des conditions satisfaisantes".

Appréhendé par plusieurs observateurs, en raison du facteur sécuritaire, le premier tour de l’élection présidentielle s’est tenu dimanche 29 juillet dans toutes les provinces du Mali, à l'exception de quelques localités lointaines. Dans un communiqué rendu public lundi, le gouvernement malien a souligné que le vote a eu lieu exactement dans 22 325 bureaux, soit 96,89% des espaces affectés à cette opération, mentionnant que le scrutin "s’est globalement bien déroulé et dans des conditions satisfaisantes".

Les autorités maliennes ont estimé que "le bon déroulement de cette élection" est le résultat de "la maturité politique du peuple malien" et du "sens républicain et hautement patriotique" chez les 24 candidats en lice qui "ont mis le Mali au-dessus de toute considération partisane". Dans ce contexte, le gouvernement a renouvelé son engagement vis-à-vis des populations et de la communauté internationale à "mener le processus dans l'inclusivité et la plus grande transparence".

Il a également félicité les observateurs nationaux et internationaux pour "leur engagement pour le bon déroulement du scrutin", tout en invitant "les acteurs politiques et l'ensemble des citoyens à rester sereins et calmes pour conserver, voire renforcer le climat de paix et de convivialité" au Mali. Des observateurs, en plus de ceux des organisations de la société civile malienne, sont venus de toutes les organisations du monde, notamment de la communauté européenne, de l'Union africaine et de l'Organisation internationale de la francophonie.

La chef de la mission d’observation de l’Union Européenne, Ceceli Kyenge, a salué dimanche soir à l'issue du scrutin le bon déroulement de cette élection, indiquant qu'il n’y a pas eu d’incident majeur dans les 203 bureaux de vote observés par l’Union Européenne. "L’observation que nous avons eu sur toute l’étendue du territoire, nous a permis de constater globalement il n’y a pas eu d’incident majeur", a-t-elle affirmé, affirmant que l’Union européenne avait supervisé le scrutin avec 44 observateurs.

Évoquant certains incidents observés, elle a soutenu qu’ils étaient relatifs principalement au retard dans l’acheminement du matériel dans le bureau de vote ainsi que l’absence des agents électoraux. La mission d'observation de l’Union Européenne compte publier, dans les jours à venir, une déclaration préliminaire sur le déroulement de ce premier tour de l'élection présidentielle.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here