Mouvements des Associations Libres pour les Idéaux d’IBK (MALI-(IBK) et la présidentielle du 29 juillet : « Le Takokelen est une évidence et j’avoue qu’on ne peut pas montrer le ciel à celui qui refuse de le voir », dixit Hamady Sangaré.

7

Après le vote dimanche 29 juillet, le président des Mouvements, Associations Libres pour les Idéaux d’IBK (MALI-IBK), M. Hamady Sangaré, explique au regard des résultats provisoires qui donnent vainqueur dès le premier tour leur poulain, non moins locataire de Koulouba depuis 2013, les secrets d’un coup K.O savamment préparé. A l’entendre parler, cette victoire jugée « éclatante, limpide », ne souffre d’aucun doute car, elle a été bien menée puisque tous les candidats à l’élection présidentielle ont été associé à l’organisation du scrutin du dimanche dernier. Entretien.

Que retenez-vous de cette élection présidentielle ?Hamady Sangaré : Nous retenons de cette élection présidentielle d’immenses efforts suivis d’un grand effet qui a abouti à cette belle victoire.

Donc, vous venez de réaliser le Takokelen, c’est-à-dire dès le premier tour, dont vous n’avez jamais cessé de clamer au cours de cette campagne présidentielle ?

Hamady Sangaré : Le Takokelen est une évidence et j’avoue qu’on ne peut pas montrer le ciel à celui qui refuse de le voir. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour faire taire tous ceux-là qui se sont tant arque boutés à tronquer la vérité contre le mensonge tout le long du quinquennat d’IBK. Nous savions par devant que ces mensonges, ces dénigrements, ces injures, ne pouvaient perdurer. La vérité a éclos !

Nous savions que notre candidat n’était pas riche comme certains et que sa seule richesse est sa valeur dont on s’est servi en tant que chevalier de sa cause pour réussir ce grand pari.

Pourtant, ces résultats ne sont que provisoires puisqu’ils n’ont été validés par la CENI et la Cour Constitutionnelle ?

Hamady Sangaré : Je vous rappelle que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour que l’ensemble des protagonistes soient eux-mêmes acteurs du processus électoral de bout en bout.

Les résultats qui sont parvenus aux directoires de campagne par le biais de leurs délégués respectifs, ne souffrent d’aucune ambigüité. La chance n’est donnée à personne de contester ces résultats qui sont parvenus à tous par le biais des médias au fur et à mesure des dépouillements dans les différents bureaux de vote.

Vous confirmez ainsi par vos propos que votre candidat IBK a gagné proprement cette élection présidentielle ?

Hamady Sangaré : Force est de constater que ceux-là qui ont crié à la fraude par préméditation, se dépêtrent à s’arroger une deuxième place. Ce qui discrimine notre candidat IBK de toute tentative de fraude.
Pensez-vous qu’il y aura un fair-play de la part de vos adversaires ?

Hamady Sangaré : Comme je l’ai dit par devant, nous nous attelons à leur montrer le ciel, ils regardent notre index. Le fair-play s’impose à tous dans ce cas de figure. Les urnes ont parlé !

Nous sommes un même peuple et nous devons tous donner la main à travailler pour le devenir de ce grand Mali plutôt, que de renter dans des contestations puériles et infécondes.

Cette victoire éclatante d’IBK est une réponse sèche des maliens qui n’entendent pas céder aux pronostics d’étrangers à la solde de ceux qui tenaient à venir au pouvoir coûte que coûte, vaille que vaille. C’est du Mali dont il s‘agit !

Aussi, certains journalistes et non les moindres, représentant de Radio France Internationale (RFI) au Mali, se croyant plus malien que nous es maliens, se permet de relayer une fausse information insultant quasiment du coup, les neuf sages de la Cour Constitutionnelle et même le Président de la République, IBK, en l’accusant d’avoir corrompu à coût de neuf cents millions francs CFA. Ce genre de comportement est indigne de ce journaliste étranger qui est resté longtemps avec nous dans ce pays jouissant de toute l’hospitalité malienne. Qu’il arrête donc de jeter de l’huile sur le feu !

Comment cette victoire est-elle arrivée ?

Hamady Sangaré : Cette victoire participe de l’effort inlassable que tous ceux qui sont épris de paix, de justice, de cohésion sociale et d’unité du pays, ont fourni pour reconduire IBK par reconnaissance de ses mérités. Lorsque nous parlons de Takokelen, ce n’était point par divination, c’était juste prévisible. Son bilan a tranché !

Comment comptez-vous gérer cette victoire ?

Hamady Sangaré : Nous gérons cette victoire avec beaucoup de modestie, de sagesse et de sérénité. Nous invitons nos compatriotes qui n’étaient pas de notre bord, à accepter la voie du nombre et de se joindre à nous pour faire prospérer le Mali. Je vous ramène à ce dicton qui dit : « Vox populi, vox dei qui veut dire que la voix du peuple, la voix de dieu.
Un dernier mot !

Hamady Sangaré : Nous demandons à tous de la retenue par ces temps qui courent. L’union sacrée autour du Président de la République, IBK, doit être notre sacerdoce.

Pour finir, nous adressons nos sincères remerciements à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette victoire sans tâche, de notre très aimé IBK.

Nous remercions nos adversaires politiques qui ont confirmé la santé de la démocratie dans son plein terme au Mali.

Propos recueillis par Bokari Dicko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here