Selon les premières tendances du scrutin d’hier : La hiérarchie respectée au profit d’IBK et Soumi

2

Au moment où nous mettions sous presse les premières tendances du résultat des urnes tombaient au compte-goutte et progressivement en provenance des grandes agglomérations et de certaines localités éloignées du pays. Idem au niveau de certaines juridictions de l’extérieur dont le contenu des urnes a été ébruité au même moment où le vote se déroulait au Mali. C’est le cas des pays à faibles suffrages comme la Chine, le Japon, la Belgique et la Suisse où les dépouillements seraient favorables à Soumaila Cissé et Cheick Modibo Diarra. Idem, selon nos informations, au Nigeria, un pays à concentration relativement forte de Maliens, tandis qu’en France où les inscrits sont beaucoup plus nombreux le scrutin a été émaillé d’intoxication alimentaire de membres du bureau de vote de Montreuil.

En revanche, à l’intérieur du Mali, selon les régions, les deux principaux protagonistes, en l’occurrence IBK et Soumaila CISSÉ, se marquer dans un mouchoir de poche ou prennent le large en fonction de leur zone d’influence. Ainsi, dans la ville de Tombouctou par exemple, les échos qui nous sont parvenus donnent Soumaila CISSÉ gagnant dans les quartiers Djingareiber, Abaradjou,Hamabangou et Badjindé et probablement au quartier Sans-Fil. Même tendance dans la localité voisine de Toya ainsi que dans la capitale régionale la plus proche. Il s’agit notamment de Gao où le candidat de l’Urd est donné gagnant selon les premières tendances dans les communes de Soni Ali Ber, de N’Chawachi

Plus loin à Ansongo, le même candidat tient la dragée haute avec 669 voix dans la ville contre 451 pour IBK. La même tendance semble se reproduire dà Monzonga avec 494 pour le premier et 115 pour le second.

A Kidal, en revanche, c’est IBK qui mène largement la course avec plus de 9000 voix contre 1231 pour Soumaïla Cissé. Même scénario mais dans une proportion moindre dans le cercle Kayes où l’alliance EPM s’est démarque considérablement du lot dans la ville surtout. Dans la localité voisine de Diema également les tendances étaient favorables au président sortant quand nous mettions sous presse, tandis qu’il semblait résister à Nioro en dépit de l’appel du Cherif à voter le candidat Aliou Diallo.

Dans le cercle de Mopti, la tendance était logiquement favorable à Soumaila Cissé. Ce n’est pas le cas dans celui de Koro où son principal concurrent arrive en tête selon les tendances au détriment de la Codem, ni à Badiangara où IBK et Poulo se le disputent âprement. A Youarou ainsi qu’a Teninkou où le vote n’a été que partiel et Youarou, en revanche, Soumi et l’Urd arriveraient en tête.

Dans le district également, il ressort des premières tendances un strict respect de la hiérarchie entre IBK et son challenger de 2013.

A noter que pour nombre considérable de localités, la troisième place est favorable à Cheick Modibo Diarra.

A Keita

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here