Disfonctionnements-irrégularités-fraude : Soumaïla Cissé dénonce des irrégularités

31

Tiébilé Dramé, directeur de campagne du candidat Soumaïla Cissé, a tiré les premiers enseignements du scrutin du 29 juillet dernier lors d’un point de presse au quartier général (QG) de campagne. Il a dénoncé des dysfonctionnements, de nombreuses irrégularités, ainsi que des fraudes massives qui ont entaché le vote.

Au cours d’un point de presse, tenu au lendemain du scrutin du 29 juillet à son QG, le directeur de campagne de Soumaïla Cissé, candidat de l’URD, Tiébilé Dramé, a déclaré qu’une dizaine de localités au Nord et au Centre du pays ont connu des incidents majeurs qui ont interrompu le déroulement du scrutin. « L’Etat a failli à sa mission de sécurisation du scrutin et nous l’exhortons à endosser toutes les conséquences. Le scrutin n’a pu se tenir dans au moins 716 bureaux de vote sur 23 041 sur l’ensemble du territoire national. Curieusement ces 716 bureaux de vote sont répartis entre 12 circonscriptions administratives dans la région de Mopti et de Tombouctou en particulier, 12 localités largement favorables au candidat Soumaïla Cissé. Donc, nous demandons aux autorités de publier la liste complète et détaillée de l’ensemble des bureaux où le vote n’a pas eu lieu, dans un souci de transparence et de préservation de l’intégrité du scrutin ». M. Dramé a aussi demandé la mise en ligne de « l’ensemble des résultats bureau de vote par bureau de vote » dès que possible».

En outre, il a dénoncé des multiples disfonctionnements qui ont empêché les citoyens d’accomplir leurs devoirs civiques. « Nous invitons les autorités à rendre compte », a-t-il déclaré. En outre, il a dénoncé le bourrage des urnes dans plusieurs localités du nord (Talataye, Tarkint, Gargano, Salam…) ». Le directeur de campagne de Soumaïla Cissé exige un recomptage contradictoire des voix dans ces localités

Pour les résultats du scrutin, Tiébilé Dramé est serein : « Nous avons notre centre de compilation de données. Mais, nous ne sommes pas habilités à communiquer des résultats. Nous sommes allés à l’élection et la proclamation des résultats revient aux autorités compétentes. Mais on est en mesure de dire qu’il y aura un second tour. Nous sommes une opposition responsable et sérieuse qui n’a rien fait depuis 5 ans pour fragiliser le pays », a-t-il martelé.

Il a lancé un appel aux organisations internationales en charge de veiller sur la transparence du scrutin de rester mobiliser pour la surveillance de toutes les phases du processus électoral.

Tiébilé Dramé s’est déclaré confiant pour la suite: « Ce qui est sûr, la victoire du peuple est proche. La victoire de l’alternance est proche. Le choix de l’alternance va s’exprimer à travers les urnes, Car contraindre le chef de l’Etat à un second tour est déjà une victoire. En Afrique, chaque fois qu’un président en exercice est allé au second tour, il a perdu. Les exemples au Sénégal et en Côte d’Ivoire sont édifiants. Pour rendre cela possible j’appelle à la constitution d’un vaste front pour l’alternance ».

Mémé Sanogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here