Centralisation des résultats de l’élection : ADP-MALIBA dénonce l’opacité dans le processus

1

Le directoire de campagne du candidat du parti ADP-MALIBA était face à la presse ce lundi 30 juillet à son siège. Principalement animé par l’honorable Amadou Thiam, Moussa Oumar dit Bati Diawara l’objectif de la rencontre était de dénoncer l’opacité dans le processus de centralisation des résultats de l’élection présidentielle bien déroulée selon les observateurs.

L’élection présidentielle du 29 juillet très attendue s’est tenue à la date prévue sans grande incidence. Maintenant, l’heure est aux dépouillements et à la centralisation des résultats. Mais déjà, des voix telle que le directoire de la campagne du candidat Aliou Diallo s’élèvent pour dénoncer des irrégularités dans le processus de centralisation des résultats. Pour M. Thiam, des tripatouillages sont en cours.

Selon ses explications, la commission de centralisation s’est réunie et convenue de créer trois (3) sous commissions.

– La première commission présidée par un représentant de l’ADP-Maliba a pour tâche de recevoir les informations venant des RAC.

– La seconde présidée par le représentant de l’URD reçoit les informations par fax.

– Et la dernière commission présidée par le représentant du RPM reçoit les résultats communiqués via l’électronique.

Mais tout d’un coup, poursuit l’honorable Thiam, les membres des deux premières commissions ont été surpris d’apprendre que leurs canaux comportent des failles. Du coup, le seul canal de réception reste celui présidé par le représentant du RPM. Or, selon le président du parti ADP-Maliba, les installations électroniques sont à l’étage pendant que les membres de la commission sont au rez-de-chaussée. Ces derniers sont informés de temps en temps par les personnes installées à l’étage par fichiers imprimés de l’arrivée des résultats des différentes localités. De plus, le logiciel de traitement des informations n’est pas précisé. Alors, une crise de confiance et de transparence s’installe. Ainsi, le mandataire de l’URD claque la porte et les autres mandataires ont refusé de travailler. Ce qui contraint d’ailleurs le ministre de l’Administration Territoriale de suspendre momentanément les travaux.

Aussi, le directoire de campagne du candidat Aliou Diallo a soulevé d’autres manifestations de fraudes. Comme exemple, il a cité la privation des mandataires à suivre les dépouillements au Gabon, la poursuite des élections après 18 heures à Tessalit.

Par ailleurs, le directoire de campagne du candidat de ADP-Maliba se déclare au 2ème tour de la présidentielle. Par conséquent, il se dit déterminé à préserver sa victoire. “Notre candidat Aliou Diallo est au second tour”, affirme Moussa Oumar dit Bati Diawara.

Yacouba TRAORE

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here