Les femmes entrepreneurs se préoccupent de leur environnement : Des sachets en papier comme alternative au plastic non biodégradable

20

Dans sa politique de la promotion de la culture malienne en faisant prévaloir surtout les jeunes talents du pays, une équipe du quotidien Le Pays est allée à la rencontre d’une jeune femme entrepreneure, Hadizétou Sidibé. Elle est blogueuse, activiste, initiatrice de SelfieNogo, une femme battante pour la survie de l’environnement et propriétaire de Emball Paper. Hadizétou vient de mettre en place cette entreprise grâce à laquelle elle a créé des sachets en papier afin de remplacer les sachets traditionnels en plastique. Cette initiative parait importante sous plusieurs aspects car, entre autres, elle permettra de lutter contre le gaspillage du papier. Lisez son interview !

Le Pays : Pouvons-nous savoir d’où vous vient cette initiative d’emballage en papier ?

Hadizétou Sidibé : Je suis dans le domaine du changement climatique et de l’environnement. J’ai même créé une page Facebook dans le but de dénoncer l’insalubrité et l’impact des déchets plastiques dans mon pays. C’est au court de cette détermination que j’ai commencé à observer les autres pays où on a interdit le sachet plastique. De là, je me suis posée la question suivante : comment arrivent-ils à se surpasser du plastique ? C’est là que j’ai eu l’initiative de l’emballage du papier.

Pendant que dans les autres pays, les moyens adoptés sont industriels, moi n’ayant pas les moyens nécessaires, je suis obligée de procéder de façon traditionnelle en me servant de la main. Petit à petit, j’ai appris à le confectionner convenablement et sous plusieurs formes. Voilà comment cette initiative s’est nourrie en moi.

Penses-tu qu’il est apte à remplacer les sachets traditionnels ?

Oui bien sûr, si tout le monde s’y met ! Ce qui peut constituer un obstacle pour le moment, c’est le coût car, par exemple, le paquet de sachets noirs en plastique est de 150 FCFA alors qu’un seul emballage est à 150 FCFA et ça va jusqu’à 300 FCFA, selon le format choisi.

Quel nom avez-vous donné à votre entreprise de fabrique d’emballages en papier ?

Emball Paper est le nom de mon entreprise. Cette entreprise existe seulement depuis quelques mois, notamment en février 2018. Notre objectif reste de contribuer à la protection de l’environnement en le débarrassant des sachets traditionnels qui ne sont pas biodégradables.

Quand est-ce que ce produit sera sur tous les marchés ?

Nous sommes en train de faire la sensibilisation et la vente déjà un peu partout au Mali et petit à petit à l’étranger. Je peux dire que nous sommes en train de conquérir le marché à compte-goutte. Je reste convaincue que je vais conquérir le marché mondial avec ce nouveau produit qui participe à la protection de notre environnement.

Qu’en est-il de son accessibilité comparée au sachet traditionnel ?

L’accessibilité est moyenne car nous sommes toujours dans la phase d’échantillonnage. Il s’agit pour moi de faire des modèles pour chaque domaine. Déjà, nous l’avons pour l’alimentaire (restaurant, services traiteurs, boucherie, épiceries…), le commerce (cosmétique, les ventes d’habits, les ateliers de couture…) et aussi les pharmacies. J’espère l’étendre davantage à d’autres domaines.

Réalisée par Fousseni TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here