Mamadou Traoré, candidat à l’élection présidentielle : « Nous crions au scandale, à un véritable hold-up électoral aux yeux de tout le peuple malien… »

18

Le plus jeune des candidats à l’élection présidentielle, Mamadou Traoré, président du parti « Union », a organisé le jeudi 2 août 2018 un point de presse pour faire une déclaration afin de briser le silence et révéler le contenu de leurs rapports et remarques lors du scrutin du 29 juillet. C’était au siège du parti en présence des responsables et des militants.

Après avoir salué les Maliens de l’intérieur et de la diaspora, les ONGs nationales et internationales ainsi que tous les autres observateurs. Le président Mamadou Traoré, a fait savoir d’abord qu’ils ont remarqué des irrégularités sur toute l'étendue du territoire malien et à l'extérieur. Selon lui, c’est un kidnapping électoral du fait que des voix ont été volées et distribuées au hasard aux candidats.

Ainsi, il dira qu’ils ont reçu beaucoup de voix dans plusieurs localités (Nara, Ansongo, Bourem) dont-ils n’ont aucune visibilité, représentation ou connaissance entre autres. Aussi, qu’ils ont constaté que dans les localités ( Kalabancoro, Kati, Koulikoro) où ils sont fortement représentés par des membres du parti, leur famille, des groupements de personnes, et leurs militants actifs qu’ils n’ont obtenu que 0%.

Même constats ou presque dans toute la localité de la région de Sikasso et dans beaucoup d'autres localités. « Nous crions au scandale à un véritable hold-up électoral aux yeux de tout le peuple malien, et cela a été orchestré par la machine de la majorité en place », s’est-il indigné. Tout ajoutant qu’ils ont en profondeur remarqué que certains partis de l'opposition se sont donnés à des stratégies de fraude mal réfléchi en utilisant différentes techniques qui ont été constatées par bon nombre de Maliens et Maliennes qui suivent de près et dans les détails cette élection présidentielle.

Parlant toujours des irrégularités lors de cette élection. Le plus jeune des candidats a expliqué qu’il y’a eu des cas d'achat de voix, des votes dans les campements et hameaux en contrepartie de matériel agricole et engrais, des personnes décédées sur les listes, une répartition incompréhensible et anormale de l'emplacement géographique des bureaux de vote selon les communes et cercles par rapport aux différents bastions à forte densité de certains candidats. « Nous, la jeunesse malienne et le parti UNION déplorons ces actes de fraude crée par nos leaders frustrés. Nous prions les observateurs nationaux et internationaux de porter un regard favorable minutieux sur ses irrégularités et les différents cas afin de faire tout ce qui leur est possible pour arrêter cette mascarade qui suscite déjà la colère des Maliens sur toute l'étendue du territoire national et ceux de la diaspora », a-t-il expliqué.

Face à cette situation, Mamadou Traoré dira que le cri d'alerte est donné de par sa voix au peuple malien et à tout le monde entier afin d'éviter une crise post-électorale. « C'est par ces mots et ceux de tous le Mali que nous demandons votre aide afin de faire la lumière sur cette élection et nous aider à trouver une solution rapide et efficace bien que nous faisons confiance en notre mécanisme judiciaire et restons derrière le code de la bonne conduite dont nous sommes signataires. Le peuple malien soupire depuis plusieurs années au changement, qu'on ne nous prive pas de nos droits les plus fondamentaux qui sont les urnes », a-t-il conclu.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here