Probable second tour : IBK fera-t-il face aux 17 candidats signataires de la déclaration commune ?

3

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle du 29 juillet vont tomber en fin de cette semaine. Il y aura certainement un second tour entre le président candidat et le candidat de la plateforme « Ensemble restaurons l’espoir », Soumaila Cissé qui, avec 16 autres candidats, récusent la Cour constitutionnelle. Ces candidats vont-ils se rallier à lui, s’il affronte IBK au second tour ?

 

Les Maliens seront sans nul doute appelés à confier ce pays, à travers leur vote, soit au président sortant ou au chef de file de l’Opposition, Soumaila Cissé le 12 août 2018. En tout cas, selon les résultats qu’avancent les délégués des différents partis, ces deux candidats vont s’affronter au second tour.

Le 2ème tour de l’élection présidentielle de 2018, s’il aura lieu, sera un dur pour le président candidat Ibrahim Boubacar Keita. Le constat est clair : la majorité des 23 autres candidats sont ses anciens collaborateurs et gardent un mauvais souvenir de leur collaboration. Même les militants de la plupart de ces candidats sont des frustrés de la gouvernance chaotique du président IBK.  Or, nous savons que le second tour est la période de l’alliance entre les candidats malheureux et les deux candidats qui vont s’affronter.

Les 17 candidats signataires de la déclaration commune pour contester la mauvaise foi de la Cour constitutionnelle et les résultats, formerons t’ils un front pour barrer la route à IBK ?

Au moment où  les Maliens craignent le ralliement de certains candidats à IBK lors du second tour, 17 candidats dont Mohamed Ali Bathily, Aliou Diallo, Soumaila Cissé, Mamadou Igor Diarra, Modibo Sidibé, Mamadou Oumar Sidibé, Housseyni Amion Guindo, Modibo Koné, Modibo Kadjoké, Kalfa Sanogo, Hamandoun Touré, Dramane Dembélé , Choguel Kokalla Maiga, Oumar Mariko, Mountaga Tall, Djenebou N’diaye ont fait une déclaration commune dans laquelle ils ont dénoncé le bourrage d’urnes et toutes les violations de la loi électorale par le clan d’IBK.

Suite à une question sur le soutien au candidat, parmi eux, qui ira au second tour, le conférencier, Mohamed Ali Bathily, a précisé qu’ils vont multiplier les rencontres et discuter de ce point. Ce qui sûr, s’ils arrivent à s’entendre et acceptent d’accompagner Soumaila Cissé, il sera très difficile pour le président IBK de tenir.

Mais il est déjà clair que, parmi ces candidats, certains comme Mohamed Ali Bathily, Aliou Diallo, Mamadou Igor Diarra, Kalfa Sanogo …ne se rallieront jamais  à IBK car ont été trahis pendant le 1er quinquennat et constituent les plus radicaux dans leurs discours pour dénoncer les travers du pouvoir qu’ils connaissent beaucoup.

Pour le moment, même si les candidats ne se sont pas prononcés sur un quelconque soutien, cette option d’un front des 17 candidats pour barrer la route à IBK est bien possible car tous semblent être déçus de sa gouvernance et souhaitent son départ.

Le cas Cheick Modibo Diarra

La position du candidat Cheick Modibo Diarra reste jusqu’à présent inconnue. Même si beaucoup pensent qu’il va se rallier à IBK, bon nombre de Maliens estiment cette option impossible. Son démenti de se reconnaitre dans la déclaration commune des 17 candidats a suscité quand même beaucoup de commentaires et d’interrogations. Certains partisans d’IBK le voient déjà se rallier à eux, mais il est important de noter que l’allié principal de Cheick Modibo Diarra, Moussa Mara, va difficilement se rallier à IBK. La preuve : dans une interview accordée à « Jeune Afrique », il a clairement dit qu’il soutiendra l’opposant qui ira au second tour contre IBK. Faire le contraire signifierait, pour Moussa Mara, se faire hara-kiri.

Donc, on peut aisément dire que même si le candidat Cheick Modibo ne sera pas à côté de Soumaila Cissé, il n’appellera pas à voter IBK. Et d’ailleurs, s’il le faisait, sa consigne de vote ne serait pas respectée par beaucoup de ses électeurs qui sont d’ailleurs dans la logique de « Tout sauf Boua ». En effet, c’est parce qu’ils aspirent au changement qu’ils ont voté Cheick Modibo Diarra au 1er tour.

Boureima Guindo 

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here