Hassan Naciri, Ambassadeur du Maroc au Mali lors de la Fête du Trône 2018 : « L’Afrique est un espace de complémentarité et d’Edification d’un modèle type d’intégration »

4

Les Maliens étaient massivement au rendez-vous de la Fête du Trône 2018, fête nationale du Maroc, témoignant ainsi de l’excellence des relations entre notre pays et le Royaume chérifien. L’Ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri, son épouse et ses enfants étaient à cette occasion, heureux de recevoir à l’hôtel Laïco de l’Amitié, les Maliens toutes obédiences, notamment sa classe politique (majorité et opposition), les représentants des Institutions de la République, la société civile malienne à travers de nombreux opérateurs économique, le président du Conseil national du Patronat du Mali, Mamadou Sinsi Coulibaly, la présidente du CONOR, Mme Daou Fatoumata Guindo, des leaders religieux etc. Plusieurs membres du gouvernement avaient effectué le déplacement, comme les ministres de la Défense et des Anciens Combattants, Tiena Coulibaly, des Affaires Etrangères et la Coopération internationale, Teman Hubert Coulibaly, de la Sécurité intérieur et de la Protection civile, Général Salif Traoré, du Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla etc. il y avait également de nombreux compatriotes hauts cadres marocains, des Ambassadeurs accrédités au Mali et des représentants d’organisations internationales.

Au nom de son épouse, de ses enfants et de ses collaborateurs, Hassan Naciri, l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi a exprimé ses remerciements pour ce déplacement massif à « la Cérémonie de la Fête du Trône, Fête nationale du Royaume du Maroc qui coïncide cette année avec le 19ème Anniversaire de l’Intronisation de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste ».

La célébration de la Fête du Trône offre une opportunité pour passer en revue l’état de la Nation marocaine et les perspectives de l’Action publique pour les années à venir, selon l’Ambassadeur Hassan Naciri. « Le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, a engagé, depuis 1999, la modernisation politique, économique et sociale du pays à la faveur d’une série de réformes profondes et concertées, toutes consolidées par des projets physiques structurants. Elles ont été accélérées, dès 2011, avec la mise en place d’une nouvelle Constitution traduite dans le renouvellement des différentes instances électives, lesquelles ont eu pour effet l’élargissement de l’offre politique et de la participation des citoyens à la gestion des Affaires publiques », a indiqué l’Ambassadeur.

En matière de lutte antiterroriste, le Maroc poursuit une politique sécuritaire équilibrée. « Contre ce fléau, le Royaume a conçu une réponse globale basée sur cinq piliers à savoir les mesures économiques et sociales pour lutter contre l’exclusion et la marginalisation, les réformes touchant à l’Education et à la Communication pour mettre en avant les valeurs de l’Islam du juste milieu, la restructuration du Champ religieux et enfin les mesures répressives dans le cadre du respect de l’Etat de droit », a expliqué Hassan Naciri, signalant à cet égard que les Autorités publiques en charge de la lutte antiterroriste adoptent sur le terrain une approche anticipative et préventive. Il convient de citer le dispositif de sécurité baptisé ‘’Hadar‘’qui assure au quotidien, la protection des citoyens et des biens à travers tout le territoire national. « Ces avancées ont eu pour effet l’amélioration de l’environnement politique, économique et sécuritaire du Royaume qui s’est traduite par des dividendes en termes de stabilité et d’efficience des politiques nationales. Ce qui a valu au Royaume une place de choix parmi les Nations les plus attractives au double plan des investissements et des échanges impliquant une croissance soutenue et visible, depuis environ deux décennies », a expliqué Hassan NaciriAujourd’hui, le Maroc jouit de la confiance renouvelée des bailleurs de fonds et des investisseurs étrangers. En dépit de ces résultats encourageants, le Royaume chérifien reste engagé et déterminé à aller de l’avant pour relever les défis objectivement définis. Il s’agira non seulement de consolider les acquis mais aussi de veiller à ce que les fruits de la croissance et du développement profitent à tous les marocains pour une émergence équilibrée.

Sur le plan international, le Maroc poursuit une politique étrangère basée sur des idéaux de paix, de coopération et de solidarité. Dans cette optique, Sa Majesté Le Roi fait de l’Afrique une priorité de tous les instants et cela pour des raisons géographiques et historiques évidentes qui font que pour le Maroc, l’Afrique est perçue en tant qu’espace de complémentarité et d’Edification d’un modèle type d’intégration. C’est ainsi que depuis le retour du Royaume au sein de sa famille institutionnelle africaine, il n’a de cesse d’apporter une contribution constructive à l’Action commune. Hassan Naciri, l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi a cité trois cas en particulier : « La désignation de SM le Roi Mohammed VI, en tant que Leader de l’Union africaine, sur la question de l’immigration lors du 28ème Sommet de l’instance panafricaine, mais aussi le choix du Royaume pour abriter le siège de l’observateur africain pour la migration ; L’élection du Maroc en tant que membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine depuis avril 2018 ; Adhésion du Maroc au Groupe Consultatif des Ministères des Affaires Etrangères sur la Réforme Institutionnelle de l’Union Africaine ».

Dans un cadre plus global, l’Ambassadeur a signalé aussi que le Maroc a été désigné par les Nations unies pour abriter la Conférence internationale sur la migration « CIM 2018 » qui se tiendra le 10 décembre 2018 et dont l’objectif est d’adopter le Pacte Mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Il est à noter que la CIM constitue le plus grand évènement international sur la question de la migration.

Coopération Mali-Maroc

L’année 2018 a été marquée par les visites au Maroc en Mars/Avril, du Premier ministre SEM Soumeylou Boubèye Maïga et du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, SEM Tiéman Hubert Coulibaly. Ces interactions à un niveau élevé ont permis, en plus de la signature d’Accords de coopération, d’approfondir les échanges sur toutes les questions d’intérêt commun dans un climat empreint de franchise et de cordialité. C’est le lieu de réitérer au nom du Royaume du Maroc, l’engagement sans faille en faveur de l’unité, de la stabilité et de l’intégrité territoriale du Mali, a indiqué Hassan Naciri. « Le Royaume poursuivra inlassablement ses efforts pour accompagner le Mali sur la voie de la concrétisation de ses choix nationaux et son émergence », a promis l’Ambassadeur, tout en souhaitant au peuple malien « une élection présidentielle apaisée qui consacrera l’enracinement démocratique de ce pays Frère et Ami ».

B. Daou

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here