Élection présidentielle : Le candidat Mamadou Traoré dénonce «un kidnapping électoral»

24

Pour le plus jeune candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, Mamadou Traoré, le scrutin a été entaché d’irrégularités sur toute l’étendue du territoire malien et à l’extérieur. Le candidat du parti Union n’hésite pas à qualifier le scrutin de «kidnapping électoral» avec une distribution des voix  aux candidats au hasard.  Le candidat s’est exprimé sur le déroulement du processus électoral dans une déclaration lors d’un point de presse tenu le jeudi dernier au siège du parti.

Dans cette déclaration, M. Traoré a fait deux remarques majeures. La première remarque porte sur des irrégularités sur toute l’étendue du territoire malien et à l’extérieur. Selon le candidat, c’est un véritable «kidnapping électoral-les voix ont été volées et distribuées au hasard et aux candidats.

«Nous avons reçu beaucoup de voix dans plusieurs localités dont nous n’avons aucune visibilité, représentation ou connaissance entre autres : (Nara, Ansongo, Bourem). Nous avons constaté que dans les localités où nous sommes fortement représentés par des membres du parti, leur famille, des groupements de personnes, et nos militants actifs, nous avons obtenu 0% (Kalabancoro, Kati, Koulikoro). Presque toute la localité de la région de Sikasso et dans beaucoup d’autres localités dont nous tairons le nom. Nous crions au scandale, à un véritable hold-up électoral aux yeux de tout le peuple malien, et cela est orchestré par la machine de la majorité en place», a-t-il ajouté.

 

Deuxièmement, le parti Union a fait remarquer que certains partis de l’opposition se sont donnés à des stratégies de fraude mal réfléchies en utilisant différentes techniques qui ont été constatées par bon nombre de Maliens et Maliennes qui suivent de près et dans les détails cette élection présidentielle. Le parti a également constaté des cas d’achat de voix, des votes dans les campements et hameaux en contrepartie de matériel agricole et engrais, «des personnes qui visiblement après leur sortie des urnes courraient directement récupérer leur dû».

Dans la déclaration, le parti Union déplore «ces actes de fraude créés par nos leaders frustrés». C’est pourquoi il demandé aux observateurs nationaux et internationaux de porter «un regard favorable, minutieux sur ses irrégularités et les différents cas afin de faire tout ce qui est de leur possible pour arrêter cette mascarade qui suscite déjà la colère des Maliens sur toute l’étendue du territoire national et ceux de la diaspora». Le parti Union a aussi annoncé qu’il reste derrière le code de bonne conduite dont il est signataire.

Wassolo

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here