Résultats du 1er tour de la présidentielle du 29 Juillet 2018: IBK plus populaire qu’en 2013

18

Comme prévu, les maliennes et les maliens de l’intérieur comme ceux de l’extérieur se sont exprimés dans les urnes le 29 juillet dernier sur le choix de leur futur président de la république sur les 24 candidats (23 hommes et une femme) parmi eux le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita pour les cinq années à venir. Comme annoncé parmi les favoris, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita est largement arrivé en tête avec 41,42% suivi de Soumaila Cissé : 17,80%, Aliou Boubacar Diallo : 7,95% et Cheick Modibo Diarra : 7,46%.Du coup un 2e tour sera nécessaire au vu de ces résultats proclamés par le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, entre le président sortant et le chef de file de l’opposition le 12 août prochain.

Après une campagne intense et houleuse pour prétendre à la présidence de la république du Mali, le sort de ces 24 candidats a été scellé le 29 juillet dernier par les maliens de l’intérieur et ceux de l’extérieur. Ainsi sur les 8 000 462 inscrits sur la liste électorale, 3 445 178 seulement ont pu voter le 29 juillet dernier. Au vu des résultats provisoires proclamés par le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation le 2 août dernier, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita est largement arrivé en tête avec 41,42% suivi de Soumaila Cissé : 17,80%, Aliou Boubacar Diallo : 7,95% et Cheick Modibo Diarra : 7,46%.

C’est dire que les électeurs devront retourner dans les urnes le 12 août prochain pour choisir leur futur président de la république pour les cinq années prochaines entre les deux finalistes à savoir le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita et le chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé. Pour les partisans du président sortant même si le « Takokelen » n’a pu être réalisé dès le premier tour, c’est une confiance immense et un sentiment de devoir accompli qui les animent au vu du pourcentage réalisé et surtout du grand écart qui sépare leur candidat et les 23 autres et surtout son second.

A les entendre le second tour prévu le 12 août ne sera qu’une simple formalité. Quant aux partisans de 15 candidats parmi eux le chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé, tous crient au vol, à la fraude généralisée, au bourrage des urnes et rejettent les résultats proclamés par le ministère de l’administration. En tout état de cause si on se réfère au pourcentage obtenu pour cette présidentielle 2018 par le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita, on peut dire sans ambages qu’il semble être plus populaire qu’en 2013 malgré le départ de ses nombreux alliés. Rappelons le candidat Ibrahim Boubacar Keita avait obtenu 39% au premier tour contre 19 pour Soumaila Cissé en 2013.

Sadou Bocoum

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here