Second tour de la présidentielle : Les mouvements et associations faîtières renouvellent leur soutien à IBK

18

Au lendemain de la proclamation des résultats provisoires, les représentants des plateformes, associations et organisations faitières favorables au candidat IBK ont tenu une conférence de presse pour renouveler leur engagement pour la continuité. C’était ce vendredi 03 août 2018, à la Maison de la presse.

Optimisation de la Fonction de Secrétaire et d'Assistant(e) de Direction
Bien que le président sortant Ibrahim Boubacar Kéita soit au second tour contre le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, son score du premier tour a quand même connu une nette augmentation de 83000 voix comparativement à celui du premier tour de 2013. A cet effet, force est de reconnaitre la tâche ardue de l’ensemble des hommes et femmes qui se sont battus inlassablement auprès du candidat du progrès et de la continuité.

Lee 03 août 2018, les représentants de la plateforme IBK doublé 2018, la plateforme IBK 2018 ainsi que d’autres représentants d’associations de la plateforme Ensemble pour le Mali ont décidé de faire cette réaction instantanée à peine 12 heures après la proclamation des résultats provisoires du scrutin du 29 juillet dernier. Selon Alfousseni Aba Maïga, l’un des porte-parole de la plateforme IBK doublé a affirmé que cette victoire d’IBK n’est qu’un avant goût de celui du 12 août prochain.

Dans leur déclaration commune qui fait comme suite :

1- L’écart très élevé de voix entre notre candidat arrivé en tête et son challenger, résultats d’une campagne électorale efficace qui nous a conduits dans toutes les contrées de notre pays et qui nous a permis d’échanger, à cœur ouvert, avec l’ensemble de nos concitoyens des grands chantiers réalisés ou en cour de réalisation grâce au leadership écarté du président Ibrahim Boubacar Keita, mais surtout de la nécessité de lui renouveler leur confiance pour lui permettre de parachever son œuvre de reconstruction du tissu social et économique du Mali.

2- Ibrahim Boubacar Keita est arrivé en tête quasiment dans toutes les grandes circonscriptions électorales et auprès des maliens de l’étranger; ce qui dénote de l’engouement et de l’estime de toutes les populations maliennes, sans distinction aucune, pour le président de la république.

3- Cependant, le faible taux de participation vient nous rappeler que des efforts doivent être encore fait, à la fois par le gouvernement mais aussi l’ensemble de la classe politique, les organisations de la société civile, les leaders d’opinion… pour intensifier davantage la sensibilisation des électeurs. Ce défi ne sera relevé que grâce à l’implication de tous.

4- Le scrutin a été, hélas, émaillé par quelques incidents et irrégularités qui ont privé certains de nos compatriotes de leur droit de vote. Nous invitons le gouvernement et les partenaires du Mali à prendre les dispositions qui s’imposent pour remédier à ces problèmes afin de permettre à tous les Maliens désireux de voter de pouvoir à jouir librement de ce droit fondamental.

5- Il faut également déplorer l’altitude de certains responsables politiques qui, au mépris des règles démocratiques et en violation de leurs propres engagements, se sont prononcer sur le scrutin à travers la publication de leurs estimations et ont adopté des positions radicales avant même la publication des résultats par les autorités compétentes. Toutes choses qui risquent de semer la confusion et le désordre dans le processus. Les associations et organisations de soutien à Ibrahim Boubacar Kéita adressent leurs vives félicitations à leur candidat et remercient tous ceux qui ont bien voulu lui témoigner leur confiance. Ils invitent l’ensemble des Maliens à rester vigilants et mobilisés pour le scrutin du 12 août 2018. La ferveur ne doit en aucun cas faiblir car la victoire du deuxième tour doit être sans appel afin de doter le président d’une légitimité suffisante pour relever les grands défis du moment.

Et enfin, pour terminer, les associations et regroupements de soutien à IBK invitent les candidats n’ayant pas été admis au deuxième tour de bien vouloir rejoindre la dynamique de la continuité pour appuyer les efforts de reconstruction du Mali, engagés par les autorités.

Adama TRAORE

===================

PLUS DE 53% POUR IBK AU 1ER TOUR DE LA PRESIDENTIELLE A DIOÏLA: Diarrassouba et ses alliés tiennent promesse

Lors du passage du Président Ibrahim Boubacar Keïta à Dioïla le 26 juillet, l’honorable Mamadou Diarrassouba lui avait promis la victoire dans le cercle dès le 1er tour. Les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle sont sans commentaires. IBK y a obtenu plus de 54 000 voix, soit 53,38%, dépassant largement Soumaïla Cissé qui n’obtiendra que 9047 voix, soit 8%.

Confiant de sa popularité dans le cercle de Dioïla, l’honorable Mamadou Diarrassouba a rassuré IBK d’une victoire éclatante dès le 1er tour dans le cercle de Dioïla. Après avoir indiqué que le match est déjà plié chez lui et qu’il prépare l’investiture du Président, l’enfant chouchou du Banico avait lancé ce défi : « si je ne gagne pas à Dioïla, je renonce à la politique». Promesse qu’il tiendra deux jours plus tard. Imbattable dans sa circonscription électorale de par sa stratégie politique et son caractère sociable, Diarrassouba et ses alliés ont confirmé leur suprématie. Ils se sont fait respecter en écrasant leurs adversaires politiques avec un score à la soviétique. En effet, à l’issue des dépouillements, IBK a battu à plate couture les 23 autres candidats dans les 23 communes qui composent le cercle de Dioïla. Il est arrivé largement en tête avec 53,38% des voix, suivi de Soumaïla Cissé avec 8%. Quand à Cheik Modibo Diarra, il enregistre 7200 environs, suivi d’Aliou Diallo et de Choguel Kokalla Maïga qui ont respectivement eu un peu plus de 6 000 et 5200 voix.

Dans la commune rurale de Massigui, d’où es originaire du « grand bâtisseur » Mamadou Diarrassouba, comme le surnomment ses intimes, IBK a raflé 6 853 voix, soit près de 70%, suivi de Cheick Modibo Diarra avec 775 voix, devançant Soumaïla Cissé qui se contente des 554 voix.

A l’analyse de ces résultats, sans risque de se tromper, on peut affirmer que l’équipe de Diarrassouba a tenu promesse.

En ce qui concerne le nouveau challenge, de l’entourage du député RPM élu à Dioïla, on apprend que les cadres du parti au pouvoir et leurs alliés de la majorité présidentielle tablent sur plus de 80%. D’ores et déjà, on constate les prémices de l’atteinte de cet objectif. Car les populations ayant du mal à accepter un second tour sont plus que jamais déterminées à garantir un score fleuve au candidat Ibrahim Boubacar Keïta le soir du dimanche prochain.

Oumar KONATE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here