Second tour de la présidentielle : Cheick Modibo Diarra s’abstient de soutenir un quelconque candidat

3

La sentence enfin prononcée ! Le candidat Cheick Modibo Diarra a, ce jeudi 08 août 2018, animé un point de presse au sein de son QG. Objectif : donner sa position par rapport au soutien des deux candidats retenus par la Cour constitutionnelle pour le reste de la course à Koulouba. L’occasion pour lui d’appeler ses militants et sympathisants à librement coopter le candidat de leur choix au 2e tour de la présidentielle prochaine.

Ce moment attendu est enfin arrivé. Le porte-étendard de la coalition CMD 2018, Cheick Modibo Diarra, s’est enfin exprimé ce matin au sein de son QG. Accompagné de son directeur de campagne, Moussa Mara, le candidat démocrate, Cheick Modibo Diarra, confirme être derrière le verdict rendu par la Cour Constitutionnelle concernant les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle.

En effet, après avoir vivement salué et remercié l’ensemble des Maliens et de la diaspora, grâce aux efforts desquels ils ont pu obtenir la 4eplace, Cheick Modibo Diarra précisera : « En me lançant dans la course, je croyais possible l’avènement d’un nouveau Mali. Un État respecté et qui inspire confiance. Un État soucieux de la prospérité des citoyens, de la stabilité, de la paix et de la sécurité. Un État, avec des institutions crédibles, une armée restructurée, une bonne administration du territoire et un pouvoir judiciaire au-dessus de tous les autres. Et ceci, au prix d’une nouvelle façon de gérer la cité », dit-il.

À l’en croire, le peuple s’est exprimé le 29 juillet et les candidats retenus suivant la déclaration de la Cour Constitutionnelle sont les candidats IBK et Soumaïla pour le reste du tournoi. Par conséquent, le porte-étendard du parti RpDM, Cheick Modibo Diarra, convie tous ceux qui ont voté pour lui d’exprimer leur voix lors du 2e tour de cette élection pour le candidat de leur choix. Cette décision, rassure-t-il, fait suite à des consultations avec chaque entité de la coalition CMD 2018.

« Nous disons que chaque entité de notre regroupement conserve son autonomie et est donc libre de son choix à ce 2e tour de l’élection présidentielle », a laissé entendre le candidat Cheick Modibo Diarra à l’ensemble de ses militants et sympathisants. Car, dit-il, « remplacer IBK par Soumaïla Cissé n’est pas l’alternance quant à lui ». Faire cela, ce « n’est ni plus ni moins qu’un simple jeu de chaise musical », précise-t-il.

Mamadou Diarra, stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here