Meeting du parti SADI : “Pour nous, il n’y a pas eu d’élection”, dixit Dr Oumar MARIKO

5

Dans le cadre de la contestation des résultats provisoires proclamés par le Ministre de l’Administration Territoriale, le parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) a organisé un meeting ce mercredi 08 août à la Bourse du Travail. Lors de ce meeting, le président de SADI Dr Oumar MARIKO a prôné pour le renvoi pur et simple du scrutin. Car, pour lui, il n’y a pas eu d’élection.

A l’instar de la grande majorité des candidats, Dr Oumar MARIKO s’oppose farouchement aux résultats provisoires donnés par le Ministre de l’Administration Territoriale. Il met la transparence du scrutin en cause. Pour lui, ce scrutin a été tout sauf transparent. Du coup, il déduit que son score de 2,32% qui lui a été attribué par le Ministre Mohamed Ag Erlaf n’est pas le résultat de ses efforts sur le terrain. Donc, selon Dr Oumar MARIKO, la solution serait le renvoi ou l’annulation du scrutin du 29 juillet dernier. C’est pourquoi, il demande à IBK de dire à ManassaDanioko, présidente de la Cour Constitutionnelle d’annuler cette élection au motif qu’elle n’était pas transparente et qu’elle a été gagnée par l’argent.

Ainsi, le mandataire de SADI Dr Alaye BOCOUM souligne qu’il eut bel et bien la fraude lors de ce scrutin. Selon lui, 24.109 voix neutres ont été enregistrées dans la circonscription de Kati. A Ménaka, poursuit-il, le nombre d’électeurs était supérieur au nombre de la population. De plus, il soutient que le nombre de bureaux de vote où l’élection n’a pas pu se tenir reste toujours inconnu.

Aussi, Mamadou Hawa GASSAMA renchérit qu’un électeur du nom de Boubacar TRAORE figurait sur les listes de toutes les communes de Yélimané. Il atteste également l’achat des consciences à ciel ouvert. L’honorable GASSAMA affirme avoir la preuve où dans un bureau ils ont acheté les délégués à 100.000 FCFA, les assesseurs à 150.000 FCFA et le président de bureau à 250.000 FCFA. A cet égard, Dr Oumar MARIKO dit n’en vouloir pas aux citoyens qui vendent leurs voix dans la mesure où les conseillers communaux et les députés vendent aussi leurs signatures pour parrainer les candidats.

Quant à Ras Bath, il pense que le Président IBK, le PM Soumeylou Boubeye Maïga et le Ministre Ag Erlaf sont des sanguinaires, des marionnettes entre les mains de Karim et sa mère respectivement fils et épouse du Chef de l’Etat.

Par ailleurs, la Cour Constitutionnelle a proclamé les résultats définitifs du scrutin du 29 juillet avec des petites modifications sans changement de l’ordre du rang. A cet effet les quatre premiers sont toujours Ibrahim Boubacar KEITA 41,70% ; Soumaïla CISSE 17,78% ; Aliou DIALLO 8,03% et Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo DIARRA 7,33%. Aussi, ce sont ces quatre sur vingt-quatre (4/24) qui bénéficieront, conformément à la loi, du remboursement de 50% de leurs cautions.

Yacouba TRAORE

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here