Second tour de la présidentielle ce dimanche : – Aliou Diallo et Cheick Modibo Diarra ne donnent pas de consignes de vote – Modibo Koné appelle à voter pour IBK

23

Les deux candidats faiseurs de roi à savoir Alou Boubacar Diallo avec plus de 8 % et Cheick Modibo Diarra qui a récolté un peu plus de 7% n’ont pas donné de consigne de vote pour le second tour de l’élection présidentielle prévu ce dimanche 12 août. Tandis que Modibo Koné appelle ses militants à voter pour IBK

C’est dans leurs Qg respectifs que ces deux candidats ont animé hier un point de presse. Alou Boubacar Diallo, dans sa déclaration liminaire, s’est dit convaincu que le score obtenu par son parti, à savoir plus 8 %, est très loin de refléter la réalité des urnes. “Malgré les requêtes introduites par mes conseils juridiques, la Cour a préféré rejeter l’ensemble de nos recours. Et pourtant, chacun sait l’ampleur de la fraude et des irrégularités que nous avons connues durant cette élection présidentielle. Le bourrage des urnes, le déplacement illégal des bureaux de vote, les dépouillements effectués en l’absence des agents électoraux constituent, entre autres, certaines des violations flagrantes de l’équité entre les candidats. Nous avons tout subi et aujourd’hui, on nous demande d’accepter ce résultat scandaleux” a dénoncé le porte-étendard de l’Adp Maliba.

A l’en croire, tout a été fait pour les écarter, “car nous représentons une véritable menace électorale. De toutes les candidatures, notre nouvelle indépendance et notre volonté de rendre le Mali à son Peuple étaient les seules garanties du véritable changement. Je sais à quel point cet épisode que nous vivons est très douloureux pour vous tous. Il l’est aussi pour moi. Nous savons que nous méritons mieux que cette troisième place “.

En ce qui concerne le second tour, a-t-il poursuivi, il a affirmé avoir consulté un grand nombre d’acteurs qui l’ont accompagné tout le long de la campagne. “Il ressort de l’analyse majoritaire que le scrutin du 29 Juillet constitue la pire atteinte à la démocratie que nous ayons connue.

La démocratie malienne a pris un grand coup” a fait savoir Alou Diallo.  Avant d’ajouter que les piliers du Mali de demain qu’ils comptent bâtir ensemble doivent reposer sur la vérité. “Il ressort que le scrutin du 29 juillet est émaillé de fraudes et d’irrégularités que nous avons contestées. Nous ne pouvons pas cautionner la continuité du mensonge, des irrégularités et de la fraude qui nous ont empêchés d’arriver au second tour” a fait savoir le candidat de l’Adp Maliba.

Pour Alou Boubacar Diallo, il est arrivé à la conclusion, en concertation avec tous ses soutiens, que pour l’heure, il ne peut faire davantage que d’inviter les Maliens à penser au Mali et à leur avenir. ” Chacune et chacun d’entre vous sait en toute conscience quel est son devoir républicain. C’est donc aux Maliens que je laisse le soin de s’exprimer comme ils le souhaitent au second tour de l’élection présidentielle prévu le Dimanche 12 août prochain ” a souligné M. Diallo sans donner de consigne de vote. Il a par la même circonstance remercié  la famille du Chérif de Nioro qui n’a ménagé aucun effort pour l’aider durant cette campagne électorale.

Quant à Cheick Modibo Diarra de la Coalition CMD, il a affirmé qu’en républicain respectueux des institutions de la République, il prend acte de l’arrêt de la Cour constitutionnelle. Cependant, s’agissant du choix d’un candidat au second tour, l’ancien Premier ministre a été clair : “Ma conviction reste que ni l’un ni l’autre ne correspond à notre idéal de changement. Remplacer Soumi par IBK n’est pas l’alternance, n’est pas le changement pour nous. Ce n’est ni plus ni moins qu’un jeu de chaises musicales”.

Par contre, a-t-il poursuivi, chaque entité de son regroupement conserve son autonomie et reste donc libre de son choix au second tour.

Il faut rappeler que la Coalition Cmd est composée de Yéléma de l’ancien Premier Moussa Mara, du Modec de Konimba Sidibé, de Craj Faso Nyeta de l’ancien secrétaire général de l’Aeem Mahamane Mariko et du Rpdm de Cheick Modibo Diarra…       

  Kassoum THERA

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here