Harouna Sangaré à la cérémonie de son soutien à IBK : «Notre peuple doit faire économie d’une crise post-électorale ».

7

Candidat malheureux à l’issu du 1er  tour avec un score de 1,80% des voix, Harouna Sankaré a décidé de soutenir la candidature du candidat Ibrahim Boubacar Keïta au 2ème tour de l’élection du président de la République. La cérémonie de soutien s’est tenue le jeudi 09  août au siège de son mouvement ‘’ Harouna 2018’’ sis à Yirimadjo zerni près du stade du 26 mars. Elle a enregistré la présence du président de l’ADEMA-PASJ, Tiemoko Sangaré non moins ministre des Mines et du Pétrole , le président du parti MC ATT, Jeamille Bittar plusieurs autres personnalités du régime.

Dans son intervention, Harouna Sankaré dira que les organes en charge de l’organisation du scrutin ont déployé des trésors d’ingéniosité pour la réussite du 1er tour de l’élection présidentielle  malgré un environnement  sécuritaire difficile dans les régions du nord et du centre du pays. « Nous sommes plus que satisfaits de notre résultat, nous en sommes fiers » a-t-il déclaré.

Cependant, il a signalé que les Maliens doivent savoir que le Mali d’hier, aujourd’hui et celui de demain doit être mis au-dessus de tout. De même, poursuit M.Sankaré, ils doivent comprendre que ce pays  est notre héritage commun et patrimoine le plus précieux. « La situation sociopolitique et sécuritaire datant de 2012 dont a hérité le président sortant, interpelle tout » a-t-il déclaré.

Avant de soutenir que la souveraineté du pays est mise en cause, il dira que le Mali est menacé dans ses fondements légendaires ainsi que de son unité dans la diversité. « Malgré tout, de très grands efforts ont été fournis pour ramener la paix, la sécurité et la prospérité au Mali »  a-t-il précisé.

Selon lui, ces efforts doivent être poursuivis, soutenus et consolidés. Car dit-il, les défis pour reconstruire le Mali sont immenses et les enjeux sont énormes. « Notre peuple qui aspire à la paix, au développement, à l’émergence économique et à la prospérité doit faire économie d’une crise post-électorale » a-t-il déclaré.

C’est pourquoi, Harouna a invité la communauté internationale, les chefs religieux, coutumiers, traditionnels et l’ensemble de la classe politique à œuvrer au maintien, à la consolidation d’un climat post électoral apaisé.

Convaincue que le Mali n’a pas besoin de guerres fratricides, mais plutôt d’une commune bataille pour la paix et la prospérité,  M. Sankaré a invité le peuple malien à faire en sorte de traduire cette paix, tant souhaitée dans les comportements (gestes et paroles).

Pour conclure ses propos, il déclara : « Votez et faites voter Ibrahim Boubacar Keïta pour un Mali UN et Indivisible, pour la paix et la prospérité ».

Par Fatoumata Coulibaly

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here