Ibrahim Boubacar Keïta salue la très grande maturité politique et démocratique du peuple malien

15

Nul doute que la pluie qui a arrosé hier Bamako et d’autres parties du pays présageait de lendemains meilleurs découlant d’une journée électorale dont les enjeux sont importants pour le pays. En effet, c’est hier que les quelque 8 millions d’électeurs maliens étaient appelés aux urnes pour le second tour de l’élection présidentielle. Cette affiche, un remake du second tour de 2013, a opposé le candidat de l’alliance «Ensemble pour le Mali» (EPM), Ibrahim Boubacar Keïta à Soumaïla Cissé, porte-étendard de la coalition «Ensemble, restaurons l’espoir ».

Comme lors du 1er tour tenu le 29 juillet dernier, c’est à l’école AB (côté marché de Sébénicoro), en Commune IV du District de Bamako, qu’a voté le président-candidat. Tout de blanc vêtu, Ibrahim Boubacar Keïta, accompagné de son épouse, Mme Keïta Aminata Maïga, fit son entrée dans l’enceinte du centre de vote aux environs de 9 heures. Etaient déjà sur place, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, plusieurs responsables de l’alliance EPM, les autorités politiques et administratives de la capitale et une foule d’anonymes. Massés en nombre devant l’établissement scolaire, de nombreux enfants, femmes et jeunes, loin de se laisser découragés par la pluie, lançaient des slogans pour la réélection du président sortant.

Une fois à l’intérieur du centre de vote, Ibrahim Boubacar Keïta se dirigea vers le bureau de vote n°14 pour accomplir son devoir civique, sous le regard de nombreux journalistes et observateurs nationaux et internationaux.

Après avoir voté, le président IBK a déclaré avoir ressenti un immense soulagement et un grand bonheur. «Il reste maintenant au peuple malien à redéfinir ce qu’il souhaite comme avenir entre les mains de qui. C’est lui qui le décidera aujourd’hui. Quelle que que soit cette décision, nous l’assumerons tranquillement, sereinement, en confiance. D’abord, je salue le peuple malien pour sa très grande maturité politique, démocratique et pour son civisme électoral exemplaire, cela doit être souligné», a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le candidat du parti Rassemblement pour le Mali (RPM) dira que ce peuple se remet en ligne pour son irrésistible ascension, affirmant que la trame de son histoire se remet en place. «Je gage que tout ce que nous avons connu comme difficultés sera de plus en plus et désormais derrière nous. Tel le veut l’histoire de ce pays là», a-t-il espéré. Souhaitant une journée électorale calme et paisible, Ibrahim Boubacar Keïta a demandé à ses partisans de ne pas répondre aux provocations. «Je souhaite que chacun soit d’une très grande vigilance. Il y a des manœuvres dont nous savons qu’elles seront à l’œuvre pour faire croire que nous serions dans les logiques de fraude. Comment frauder quand on a l’assurance de l’estime de son peuple ? Par contre, il y aura des mises en scène pour le faire croire…Donc, que l’on soit vigilant, que tous ces cas là soient signalés aux forces de l’ordre, à ceux qui en ont mission et qu’en fin de compte cette journée électorale se termine comme elle doit se terminer, par la fête de la démocratie, par la fête électorale, c’est ce que nous souhaitons de tout notre cœur», a conclu Ibrahim Boubacar Keïta, visiblement très confiant pour la suite. Signalons que l’école AB de Sébénicoro, côté marché compte 25 bureaux de vote et 12.014 électeurs.

Massa SIDIBÉ

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here