Crise post-électorale: la CNJ sensibilise les populations

12

Pour éviter une crise postélectorale, les jeunes du Mali, avec à leur tête M. Souleymane Sidibé, ont initié une charte qui sera signée par 500.000 maliens, pour leur engagement à cultiver la paix et la cohésion sociale aux lendemains du scrutin du 12 aout. Appuyée par le PNUD, cette initiative a été lancée vendredi, dans les locaux du siège du Conseil national des jeunes (CNJ)

La cérémonie était présidée par M. Souleymane S. SIDIBE, président du CNJ en présence de Mamadou Macky BA, président de l’union de jeunes musulmans du Mali, de M. Yacouba DIALLO, président des jeunes protestants du Mali, et d’autres jeunes de différentes confessions religieuses.
Il s’agissait pour ces jeunes leaders de donner le ton de la signature de cette charte qui, selon M. SIDIBE, est un gage de paix et de stabilité dans notre pays. Cette charte sera signée par 500.000 jeunes, à travers une campagne de sensibilisation et d’information par d’autres jeunes. Pour le président du Conseil national de la jeunesse, cette caravane de sensibilisation a pour but d’inviter le peuple malien à voter massivement pour une élection crédible et transparente. « Durant huit jours, la jeunesse mobilisera les populations des six communes du district de Bamako et de la ville de Kati, à travers les animations artistiques, des sketches, des questions et réponses ainsi que des projections de film pour inciter les Maliens à voter massivement et librement pour le candidat de leur choix et surtout accepter le résultat ». Le président du CNJ invite les jeunes à la vigilance face aux manipulations de certains hommes politiques. «Nous sommes coupables, victimes de nos propres problèmes. Les jeunes sont utilisés comme des objets. Il est grand temps que cesse cette pratique pour organiser une élection crédible et transparente. Nous invitons l’ensemble des Maliens, à travers cette caravane, à la non-violence et pour la bonne participation à un taux élevé aux élections », a-t-il souhaité, tout en appelant les jeunes à prendre part à cette caravane afin d’accomplir leur devoir.
M. Yacouba DIALLO a invité les jeunes à une participation forte mais paisible pour la réussite de élections. « Nous voulons que les jeunes montrent leur engagement pour sauver le Mali. Que chaque jeune du Mali soit un artisan de la paix. N’acceptons pas d’être les munitions des hommes politiques pour détruire notre pays. Nous ne devons non plus pas être des armes pour tuer d’autres jeunes. Nous devons comprendre que les jeunes du Mali ont des problèmes similaires que sont le chômage, le problème d’accès à une éducation adéquate et à d’autres maux auxquels nous faisons face au quotidien », a-t-il dit, avant de révéler que plusieurs observateurs seront déployés sur toute l’étendue du territoire.
Quant à M. Mamadou Macky BA, il a invité les politiques à prendre l’exemple sur les jeunes leaders de différentes confessions au Mali. « Jamais, nous nous affrontons. Nous travaillons dans la synergie totale pour apporter des réponses aux problèmes de la jeunesse. Les hommes politiques doivent faire autant pour apporter la paix au Mali. », pense-t-il. Il a promis que cette charte sera signée par 500.000 jeunes, car, assure-t-il, les jeunes musulmans joueront leur partition, en sensibilisant pour la paix.

PAR CHRISTELLE KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here