La FELAPH-C1 initie 25 auditrices en broderie et perlage

17

Dans le cadre du projet «Autonomisation de la femme handicapée par le renforcement des capacités», la Fédération locale des associations de personnes handicapées de la Commune I du district de Bamako (FELAPH-C1), en collaboration avec la société aurifère, RANDGOLD, vient d’initier une formation en technique de métier d’arts «broderie et perlage», à l’attention de 25 femmes.

La cérémonie officielle d’ouverture de cette session, qui va durer 10 jours, a eu lieu ce vendredi après-midi à Djélibougou près de l’ancienne mairie, sous la présidence de la présidente de la FELAPH-C1, Mme Konaté Rokiatou DIAKITE, et en présence de plusieurs autrices.
A l’ouverture des travaux, Mme Konaté, a rappelé que cette formation a été rendue possible grâce à l’appui financier de RANDGOLD, à travers l’ONG «Nos vie en partage». Elle a indiqué que cette formation permettra aux bénéficiaires de vivre dignement de leur labeur. Cette formation sera sanctionnée par l’octroi aux bénéficiaires d’un fond et de kits pour le démarrage de leurs activités. Selon la présidente de la FELAPH-C1, la broderie et le perlage sont deux métiers adaptés au handicape et qui peuvent être faits à tout âge.
Les œuvres des auditrices seront collectées pour être exposées par la FELAPH-C1 à l’occasion de la deuxième édition de Handi-Festival, prévu du 18 au 20 octobre prochain à Bamako.
Avant de terminer, la présidente de la FELAPH-C1, Konaté Rokiatou DIAKITE, a tenu à remercier tous les partenaires qui ont accompagné ce projet, notamment le PDG de la société RANDGOLD, Mark BRISTOW, pour son appui financier. Cette formation fait suite celle de l’alphabétisation d’enfants de 20 femmes handicapée avec le même partenaire.
Pour mettre l’accent sur l’inclusion, la FELAPH-C1 a associé à cette formation des femmes qui ont des enfants ou autres parentes handicapées à leur charge.
A travers cette initiative, la FELAPH-C1 entend montrer que les personnes en situation de handicap peuvent aussi faire ce que font les personnes valides.
Rappelons que la FELAPH-C1 a été créée en 2005 et compte aujourd’hui plus de 400 adhérents tout type de handicap confondu des deux sexes. Elle lutte pour l’insertion sociale des personnes handicapées.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here