Observation électorale : La COCEM souligne des incohérences dans le fichier

17

La Coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali (COCEM) s’est réjouie de la publication des résultats du premier tour de l’élection présidentielle bureau de vote par bureau de vote. En attendant l’analyse approfondie desdits fichiers « la COCEM a relevé un certain nombre d’incohérences et exhorte les organes de gestion des élections, les agents électoraux et les commissions de centralisation à davantage de rigueur dans le traitement des résultats conformément aux suffrages librement exprimés », a déclaré Fatoumata Dicko, présidente de la COCEM, lors d’une conférence de presse le 1 août.

La COCEM a procédé à l’observation du 2ème tour de l’élection présidentielle. Cette observation est adossée à une technique d’observation citoyenne des élections utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC). Pour ce faire, la COCEM a déployé 1001 observatrices et observateurs rigoureusement formés, accrédités et déployés pour observer le déroulement du vote. 701 de ces observateurs sont assignés à des bureaux choisis selon une distribution basée sur un calcul proportionnel au nombre de bureaux de vote dans chaque Cercle selon la cartographie électorale.

Sur la base de ses premiers éléments d’observation recueillis dans les lieux observés, la COCEM a indiqué que tous les observatrices et observateurs de la coalition ont été autorisés à accéder aux bureaux de vote munis d’accréditation officielle de la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI. Elle a fait savoir que 99% de bureaux de vote ont ouvert à l’heure (avant 8h15), seulement 1% des bureaux observés ont ouvert entre 8h15 et 9h30.

La mission d’observation a révélé que le numéro du bureau de vote est affiché à l’entrée dans 98% des bureaux observés. Cependant, l’extrait de la liste électorale n’est pas affiché à l’entrée dans 44% des bureaux observés. Les observateurs et observatrices de la coalition relèvent que les forces de sécurité sont présentes dans 94% des centres de vote observés. Dans les bureaux de vote observés, les cinq agents électoraux sont tous présents à l’ouverture dans 90% des bureaux.

Les délégués des deux candidats sont présents à l’ouverture dans 79% des bureaux. 3% des bureaux observés n’ont aucun délégué présent. L’urne a été scellée correctement dans 99% des bureaux de vote observés. Les observateurs de la COCEM notent une amélioration dans la disponibilité du matériel essentiel au vote dans les bureaux observés en comparaison avec le premier tour.

S’agissant des incidents, la COCEM rapporte la coalition a relevé moins d’incidents critiques qu’au premier tour. Un incident a été rapporté à Diré, village de Tin-Am dans la région de Tombouctou où du matériel électoral a été enlevé pendant la nuit du 11 au 12 août. « La cellule d’incidents critiques du quartier général de la COCEM continue de collecter et d’analyser les incidents et reviendra sur ses principales observations dans le rapport préliminaire », a déclaré la présidente de la COCEM.

Soumaila T. Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here