Propagande autour des résultats: la réponse des jeunes de la majorité à l’opposition

16

Les bureaux de vote ont fermé pour le scrutin du second tour de l’élection présidentielle sur toute l’étendue du territoire national, il y a de cela près de 48 heures. Mais la fièvre électorale est loin retombée dans la capitale. Même si aucun résultat officiel n’est encore disponible, les deux états-majors n’ont pas attendu la proclamation des résultats pour faire la fête, réclamant, chacun, la victoire de son camp.

Tout est parti dès la fermeture des bureaux de vote, dimanche dernier, des éclats de joie ont retenti du côté du QG du Chef de file de l’opposition, Soumaïla CISSE, à l’ACI 2000. Ses partisans ayant aussitôt crié à la victoire de leur poulain scandant « Boua Ya Bla, Famakura Ya Ta ! ».
De leurs côtés, des partisans de président de la république Ibrahim Boubacar Keïta, sont également sortis de leur réserve dès le lendemain lundi pour clamer une large victoire de leur candidat en scandant à la leur tour « Boua Yé Wara Yé ! ».
C’est dire que la fièvre électorale est loin de se calmer dans la capitale et la bataille, voire la propagande qui fait partie du jeu électoral, ne fait que commencer.
Hier après-midi, la mobilisation était au rendez-vous devant le siège de la section RPM de la commune II à l’Hippodrome. À l’appel du coordinateur EPM de la jeunesse de la commune II, Youssouf COULIBALY, dit ‘’Djinnè’’les jeunes étaient sortis massivement pour faire la fête. Ainsi, des manifestants aux pas cadencés au rythme du « Zimbolé », une sonorité du terroir bambara, du groupe musical et d’acrobates « Les patriotes », sont partis du siège local du parti du président IBK, en direction du siège national, toujours dans le même quartier.
Pour la circonstance, la célèbre chanson du Zimbolé « Tiéni Yé Wara Yé » a été modifiée à la gloire du président IBK que les manifestants reprenaient en chœur « «Boua Yé Wara Yé !», marquant très fort les pas et bombant les poitrines. Une manifestation qui a poussé hors de leur sieste certains habitants du quartier qui sont sortis pour acclamer les manifestants et suivre le pas. Des usagers de la route, qui à moto (Djakarta) ou à bord de véhicule, se sont spontanément mis à klaxonner pour amplifier l’ambiance. Des curieux, au passage, demandaient, si les résultats avaient été officiellement proclamés, mais la foule ne répondait pas. Le but étant de répondre de répondre à la manifestation de l’opposition de la veille.
Le secrétaire général de la jeunesse RPM de la commune II, Youssouf COULIBALY, a souligné que cette manifestation visait à rétablir la vérité des urnes. «Nous avons vu hier, après le voté, des gens (opposition) sont descendus dans la rue pour faire croire aux populations qu’ils ont gagnées les élections alors que les résultats ne sont même pas apparus pour le moment. Et tout le monde sait ce qui s’est passé ce qui se trame au niveau de leur QG. Nous aussi, sachant bien que IBK est largement en tête, nous sommes sortis pour rassurer les gens que ce qui se dit dans la rue, depuis hier soir, c’est faux et archifaux et que notre candidat (IBK) est largement en tête», nous a confié Djinnè au milieu de l’ambiance.
Malgré nos sollicitations, aucun responsable du parti n’a souhaité faire un commentaire sur la mobilisation de la jeunesse au siège du RPM. Une réserve trahie par le sentiment de fierté qui se lisait sur leur visage.
Notons que la manifestation, qui est partie de l’Hippodrome, a traversé la ville pour prendre fin devant le QG du candidat IBK, à l’ACI 2000 où la fête a duré tard dans la soirée.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here